Vert

Présentée par PR-22039

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mardi 30 juin à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Impossible de ne pas entendre ce mot de couleur en ce moment, le « vert » relié au succès électoral du mouvement écologiste. Mais d'où vient-il ce mot "vert" ?

00:00

00:00

En fait, en politique, les couleurs sont souvent mises en avant : le rouge, le bleu, le blanc, et même le jaune et depuis quelques décennies, le vert, green outre-Manche et outre-Atlantique. Ajoutons alors qu’au moment où la nature est aussi verdoyante, il est bon de radiographier le mot vert.

Ce mot vient du latin viridis, désignant au sens propre la couleur verte et au sens figuré, tout ce qui est frais et vigoureux. En fait c’est du verbe virere, être vert, vigoureux, que vient le latin viridis, d’où le d initial dans des mots de la même famille comme la verdeur, la verdure, verdoyant, verdir, En fait, au masculin, on écrivait v e r d, sans plus prononcer le d, mais au féminin c’est verte qui l’emportait. Vers 1100 on atteste sans difficulté par exemple de l’« herbe verte ». Et à la fin du XIVe siècle, on a ajouté des noms derrière l’adjectif pour préciser la couleur, ver-gay par exemple et de là est né vert-clair, vert amande, vert olive. À la fin du XIIe siècle vert s’est aussi dit de ce qui n’était pas assez mûr pour être consommé, le d restant ici d’ailleurs dans de verdes fèves. En 1283 apparaissent les blés vers et en 1486 surgit l’expression manger son blé en vert, c’est-à-dire « manger ses revenus d’avance ». Au XVIIIe viendra la locution, « une volée de bois vert ». Au XVIe siècle, relevons une formule presque disparue aujourd’hui, employer le vert et le sec, c’est-à-dire tous les moyens. Et bien sûr on n’oubliera pas le verd gallant, autrefois le bandit posté dans les bois, puis devenant avec Henri IV, un homme redoutable pour la vertu des dames, les dames pouvaient être vertes de peur en sa présence… Des propos grivois à la langue verte, par ailleurs vigoureuse, il n’y avait aussi qu’un pas.

Oui…. qui ne furent pas tout de suite les écologistes mais les footballeurs de Saint-Etienne au maillot vert. Et puis en 1982, le Mouvement d’écologie politique change de nom et devient Les Verts-Confédération écologiste, la couleur verte prenait souche. Les succès stéphanois firent parler de fièvre verte mais la formule existait déjà avec les candidatures à l’Académie française et la voilà entendue avec ces dernières élections. Bon, eh bien maintenant, l’été venu, cap sur la verdure pour les vacances en France. Ah la grande verdeur des vacances !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.