"On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au ..." (Lc 13, 22-30)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

dimanche 25 août à 5h45

Durée émission : 5 min

"On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au  ..." (Lc 13, 22-30)

© benny jackson unsplash

"On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au festin dans le royaume de Dieu"

Médiation de l'Evangile (Lc 13, 22-30) par Pasteur J.P. Sternberger

Chant final : "Louez" par EXO Christensen & Ostrini

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    tandis qu’il faisait route vers Jérusalem,
Jésus traversait villes et villages en enseignant.
    Quelqu’un lui demanda :
« Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? »
Jésus leur dit :
    « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite,
car, je vous le déclare,
beaucoup chercheront à entrer
et n’y parviendront pas.
    Lorsque le maître de maison se sera levé
pour fermer la porte,
si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte,
en disant :
‘Seigneur, ouvre-nous’,
il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’
    Alors vous vous mettrez à dire :
‘Nous avons mangé et bu en ta présence,
et tu as enseigné sur nos places.’
    Il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.
Éloignez-vous de moi,
vous tous qui commettez l’injustice.’
    Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents,
quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob,
et tous les prophètes
dans le royaume de Dieu,
et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors.
    Alors on viendra de l’orient et de l’occident,
du nord et du midi,
prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
    Oui, il y a des derniers qui seront premiers,
et des premiers qui seront derniers.

Source : AELF
 

Méditation Pasteur  Jean-Pierre Sternberger

N'y aura-t-il que peu d'habitants dans le Royaume de Dieu ? Qu'il y en ait mille ou cent millions, si nous pouvons y rentrer, que nous importe ? Moi, si le Seigneur m'ouvre quand je frapperai à sa porte, si, avec les petits chiens sous la table, j'ai une place au festin d'Abraham, il m'importera que des milliers, des millions, des milliards d'êtres humains soient restés dehors. Qui suis-je et qu'ai-je fait pour être de ceux qui entrent ? Qui peut dire qu'il a suffisamment pratiqué la justice pour être digne d'entrer dans le Royaume des Cieux ? La justice, n'est-ce pas aussi et déjà de se préoccuper de ceux qui sont dehors ? Ou le Royaume de Dieu sera-t-il aussi verrouillé que ce que devient jour après jour notre Europe ? Dans le monde à venir, y-aura-t-il comme chez nous aujourd'hui des gendarmes et des barbelés aux frontières ? Y délivrera-t-on des OQTR, Obligations à quitter le Territoire du Royaume ? Je ne sais pas mais je crois que non. Je crois que dans l'évangile de ce jour comme dans l'histoire du riche et de Lazare, Jésus nous tend son miroir à paraboles. Il raconte un Royaume qui fonctionnerait comme fonctionnent nos républiques et il dit "éloignez-vous de moi, vous qui pratiquez l'injustice ". Or l'injustice commence par le refus d'accueillir le prochain. Mais, selon Ta Parole Seigneur, nous croyons qu'au festin d'Abraham viendront des gens de tous les horizons du monde. Amen

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF