Fête de Hanoucca, quand la lumière prend le pas sur les ténèbres

Présentée par

S'abonner à l'émission

Connaître le judaïsme

mercredi 18 décembre 2019 à 22h00

Durée émission : 25 min

Connaître le judaïsme

© Benjamin BARDA/CIRIC - 18 décembre 2006: Hanoukia dont les bougies sont progressivement allumées pendant la fête de Hanoukka, Paris (75), France

La fête de Hanoucca débute ce dimanche, dans la soirée. L'occasion d'interroger l'origine et le sens de cette fête juive, où la lumière prend le pas sur les ténèbres comme un signe d'espoir.

Hanoucca n'est pas une sorte de Noël des juifs même si elle a lieu à peu près au même moment. Pendant l'Avent, les chrétiens font le décompte des jours les séparant de la fête de Noël, rappelant la naissance du Christ. Ce sont d'autres jours qui sont décomptés pendant la fête de Hanoucca. Qui se tient cette année du 13 au 20 décembre 2017. Le rabbin Nissim Malka explique le sens de cette fête où la lumière tient une place importante.

 

Symbole de hanoucca, Le chandelier à huit branches

La fête de Hanoucca dure huit jours. La tradition veut que chaque jour les juifs allument une bougie de la hanoukia, ce fameux chandelier à huit branches souvent employé pour symboliser la fête elle-même.
 

La révolte des Maccabées...

Contrairement à Pessa'h, Souccot ou Chavouot, Hanoucca ne puise pas ses origines dans la Torah. Ses origines remontent à 168 avant notre ère, la pleine période hellénistique, où les Grecs dominaient le royaume de Judée. Une domination qui était surtout d'ordre culturel.

"Les Grecs, dans leur désir d'hélléniser la Judée, vont imposer certaines règles comme l'interdiction d'étudier la Torah", explique Nissim Malka. Une série d'interdits - mais pas celui d'être juif - qui imposent aux juifs une assimilation. Et qui suscite des tensions entre les Hébreux séduits par la culture héllénistique et ceux fidèles à la Torah. Jusqu'à provoquer, de 175 à 140 av. J.-C, la révolte des Maccabées.
 

... ou Les origines de Hanoucca

Les Maccabées est une famille juive qui a mené la résistance contre les Séleucides. Des prêtres qui ont décidé de prendre les armes et dont Hanoucca célèbre la victoire. Mais Hanoucca n'est pourtant pas que la célébration d'une victoire guerrière.

Le terme "Hanoucca" a plusieurs significations, il renvoie notamment à l'idée d'inauguration. La fête célèbre aussi le moment où, une fois l'envahisseur repoussé, les juifs ont redonner vie à leur temple, où les Grecs avaient installé leurs idoles. "On va essayer de redonner une vie spirituelle à ce temple qui avait été un petit peu désacralisé."

 

Émission d'archive diffusée en décembre 2017

 

Invités

  • Nissim Malka, rabbin de la communauté consistoriale de la grande Synagogue de Lyon

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 22h et le dimanche à 13h30

Comment comprendre les rites, les fêtes qui rythment le calendrier hébraïque ? Comment lire la Bible à la lumière de la tradition juive ? Qu’apporte la lecture du Talmud ou les textes de Maïmonide à un croyant juif... ? Chaque semaine, dans un dialogue avec un fin connaisseur du monde juif, Elise Chardonnet nous fait entrer dans la richesse de cette tradition religieuse qui est à la racine du christianisme et de l’islam.

Le présentateur

Élise Chardonnet