Les juifs attendent-ils le messie ? (suite)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Connaître le judaïsme

lundi 17 décembre 2018 à 16h00

Durée émission : 25 min

Connaître le judaïsme

© Chloe SHARROCK/CIRIC - 22 octobre 2016 : fête de Souccot à Paris

Une idée répandue veut que les juifs attendent toujours le Messie qu'ils n'ont pas trouvé en la personne de Jésus. Cette idée est-elle bien juste ? De quel Messie parle-t-on ?

L'AVENT SUR RCF - Une vie donnée, à l'écoute des bienheureux d'Algérie - 19 martyrs de l'Église d'Algérie seront béatifiés le 8 décembre à Oran. Mgr Pierre Claverie, les moines de Tibhirine et les 11 autres religieux bientôt béatifiés avaient fait le choix de rester fidèles à l'Église d'Algérie et à leurs amis et voisins algériens en dépit des risques encourus dans une décennie 90 marquée par la violence. RCF met en place une programmation spéciale à l'occasion de cet événement.
> Voir le dossier de RCF

 

À Noël, les chrétiens célèbrent la venue dans le monde de Jésus, Dieu qui se fait homme. Une idée répandue veut que les juifs attendent toujours le Messie qu'ils n'ont pas trouvé en la personne de Jésus. Cette idée est-elle bien juste ? De quel Messie parle-t-on ? Explications du Père Thierry Vernet.
 

"Nous sommes tous, juifs et chrétiens, dans cette situation d'attente"

 

De quelle attente s'agit-il ?

Dire que les juifs attendent toujours le Messie qu'ils n'ont pas trouvé en la personne de Jésus, cela "laisse penser que tous les juifs attendraient le récit sous une même forme, alors que ce n'est pas le cas : il y a beaucoup de formes d'attentes du Messie", précise de P. Vernet. 

Souvent on oppose les chrétiens, ceux n'attendent plus, aux juifs qui attendent encore : cela est faux insiste le prêtre. "Nous sommes tous, juifs et chrétiens dans cette situation d'attente." Et la période de l'Avent ûr les chrétiens est sans doute le moment où la liturgie aide à en prendre particulièrement conscience. le grand rabbin Gilles Bernheim a l'habitude de dire que l'on n'attend pas le Messie comme on attend le bus ! Le Messie, on ne l'attend pas, on l'espère. Ainsi, la venue du Messie est-elle "imprévisible dans le temps et dans la forme qu'il prendra", explique le P. Vernet.
 

La mission du "Messie"

"Messie" vient du mot hébreu qui signifie oindre, un terme que le grec traduit par "christós". Le temps messianique, tel qu'on le comprend en lisant la Bible, c'est le temps de la paix. Et le Messie celui qui apporte la paix. Pourquoi cette attente ? "Dieu a fait une promesse" rappelle le P. Vernet. Et notre attente "devient de plus en plus fébrile" quand "les difficultés sont écrasantes".

Dans le dialogue judéo-chrétien, si la question du Christ pouvait être taboue autrefois, finalement on s'aperçoit aujourd'hui que c'est ce qui peut nous rapprocher. Le Père Vernet observe que de plus en plus de juifs redécouvrent la figure du Christ comme un des leurs, comme quelqu'un "qui porte des valeurs juives". "Ça peut être l'occasion d'un lien, certains rabbins le disent aujourd'hui."

 

Invités

  • Père Thierry Vernet , prêtre du diocèse de Paris, responsable des relations avec le judaïsme

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 16h et le mercredi à 22h

Comment comprendre les rites, les fêtes qui rythment le calendrier hébraïque ? Comment lire la Bible à la lumière de la tradition juive ? Qu’apporte la lecture du Talmud ou les textes de Maïmonide à un croyant juif... ? Chaque semaine, dans un dialogue avec un fin connaisseur du monde juif, Elise Chardonnet nous fait entrer dans la richesse de cette tradition religieuse qui est à la racine du christianisme et de l’islam.

Le présentateur

Élise Chardonnet