CARÊME - Les tentations du Christ

Présentée par Mathilde Hauvy

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

jeudi 16 mars à 16h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Henri GAUD/CIRIC - Collégiale Saint Pierre, Chauvigny (86), Poitou Charente, France

Le récit des tentations du Christ montre que Jésus n'est pas un surhomme, il assume pleinement son humanité. Il montre aussi ce qu'est être fils de Dieu: accueillir la parole de Dieu.

Au moment du Carême, les chrétiens lisent le récit des tentations du Christ. Juste après son baptême Jésus a vécu 40 jours et 40 nuits au désert, un lieu où il a été tenté par le diable. Quel sens pour les chrétiens aujourd'hui? Pour le P. Nieuviarts, le désert, "c'est là où le Christ a dû éprouver l'intimité de Dieu et l'épreuve intérieure des grands choix".

 

Le Carême, chemin de dépouillement - RCF vous accompagne tout au long du Carême. 40 jours jusqu'à Pâques, un temps privilégié pour redonner du sens à sa foi.
En savoir plus

 

Dans la Bible

Le récit des tentations du Christ, seuls Luc, Matthieu et Marc en parlent. "Jean, lui, en parle autrement, explique le bibliste, il parlera longuement du combat entre la lumière et les ténèbres, entre la vie et la mort, le péché et la grâce." Ainsi lors de l'épisode de la multiplication des pains, par exemple, Jésus vit la tentation du pouvoir, d'être tout-puissant et de faire des miracles "à volonté" - ce pourquoi il se retire.

"Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient." (Mc 1, 12-13)*

 

L'épreuve des tentations montre que Jésus n'est pas "un surhomme": le fils de Dieu assume pleinement son humanité.
 

la vulnérabilité, lieu de tentations

"Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert02 où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors: «Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain.»" (Lc 4, 1-3)*

 

"Il eut faim." Chez Matthieu et Luc, c'est à ce moment que le diable intervient: à un moment où le Christ est fragile. "Le diable en fait ses délices des moments de fragilité."

*Source: AELF

 

Invités

  • P. Jacques Nieuviarts , prêtre assomptionniste, conseiller éditorial de la revue Prions en Église

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 16h00 et 04h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Mathilde Hauvy sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Après plusieurs années à RCF Nord de France, Mathilde Hauvy continue l'aventure RCF avec le B.-A. BA du Christianisme. Passionnée par la rencontre et la transmission de la foi, elle aborde chaque semaine une grande question de la foi chrétienne pour mieux comprendre ce qui fait vivre les chrétiens aujourd'hui