Jésus, l'anti-héros

Présentée par

S'abonner à l'émission

Enfin une Bonne Nouvelle

mercredi 12 septembre à 16h00

Durée émission : 25 min

Jésus, l'anti-héros

© DR

Suivre Jésus demande à ceux qui le suivent courage et persévérance car les obstacles se présenteront sur la route. Une expérience à traverser sans armes, dans l'humilité...

00:00

00:00

Des hommes qui marchent en suivant leur maître, une conversation qui s’engage au fil des pas... Dans l'Évangile de ce dimanche on retrouve un Jésus pédagogue, un Pierre donneur de leçon et une conclusion paradoxale, qui nous parle d’une vie perdue qui pourtant se trouve.

 

ENFIN UNE BONNE NOUVELLE, SUR RCF -  Les Évangiles sont des récits porteurs de vie et il n’est jamais trop tard pour en découvrir la saveur et l’incomparable élan qui s’y dégage. Ces textes racontent la vie de Jésus de Nazareth, vrai homme, vrai dieu, ont été écrits à la lumière de la résurrection, cet événement phare qui a bouleversé l’ordre du monde. Pour vous donner le goût d’aller découvrir ou redécouvrir les rencontres de Jésus, ses paraboles, sa vie en Galilée, Béatrice Soltner vous propose chaque semaine une plongée en eaux profondes dans l'Évangile du dimanche. Accompagnée d’un invité, catholique ou protestant, elle prend le temps de cheminer dans les pages de Marc, Luc, Mathieu et Jean, au gré du temps liturgique...
> En savoir plus

 

L'Évangile du dimanche 16 septembre - "Pour vous qui suis-je ?" (Mc 8, 27-35)

"Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? » Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. » Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. »
Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne. Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches.
Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera."

 

Invités

  • Anne Lécu , religieuse, membre des Sœurs de Charité dominicaines de la Présentation de la sainte Vierge, médecin en milieu carcéral

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 16h, le vendredi à 22h et le dimanche à 18h30

Peu de nos contemporains connaissent les Évangiles. Ils n'y sont pas hostiles mais ils n'ont plus d'occasion d'y avoir accès. C'est partant de ce constat que, avec l'éclairage d'un bibliste, Béatrice Soltner nous propose chaque semaine un texte d'Évangile pour qu'il soit entendu (ou réentendu), pour en savourer la nouveauté et faire l'expérience que - si incroyable que ce soit à l'heure de l'instantanéité - cette parole écrite il y a plus de 2.000 ans nous rejoint toujours au plus profond.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.