[L'Évangile du dimanche] Jésus n'est pas le chef d'un clan

Présentée par

S'abonner à l'émission

Enfin une Bonne Nouvelle

mercredi 26 septembre 2018 à 16h00

Durée émission : 25 min

Enfin une Bonne Nouvelle

© Guillaume POLI/CIRIC - Semaine de rencontre des jeunes adultes à Taizé (2017)

"Celui qui n’est pas contre nous est pour nous." (Mc 9, 40) Jésus n’est pas le chef d’un clan ni le leader d’un parti politique. Briseur de frontières, il promeut l’ouverture et l’inclusion.

Un homme jeté à la mer une meule autour du cou, une histoire de verre d’eau offert, de main coupé et d’œil arraché, le moins que l’on puisse dire c’est que l’évangile de ce dimanche est très imagé ! Jésus de Nazareth nous y invite à élargir nos frontières. Le royaume qu'il annonce est ouvert à toute personne de bonne volonté.

 

ENFIN UNE BONNE NOUVELLE, SUR RCF -  Les Évangiles sont des récits porteurs de vie et il n’est jamais trop tard pour en découvrir la saveur et l’incomparable élan qui s’y dégage. Ces textes racontent la vie de Jésus de Nazareth, vrai homme, vrai dieu, ont été écrits à la lumière de la résurrection, cet événement phare qui a bouleversé l’ordre du monde. Pour vous donner le goût d’aller découvrir ou redécouvrir les rencontres de Jésus, ses paraboles, sa vie en Galilée, Béatrice Soltner vous propose chaque semaine une plongée en eaux profondes dans l'Évangile du dimanche. Accompagnée d’un invité, catholique ou protestant, elle prend le temps de cheminer dans les pages de Marc, Luc, Mathieu et Jean, au gré du temps liturgique...
> En savoir plus

 

L'Évangile du dimanche 30 septembre - (Mc 9, 38-43, 45, 47-48)

 Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense. « Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. Si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas.

 

Invités

  • Michel Urvoy, directeur de la rédaction parisienne de Ouest France

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 22h, le vendredi à 16h et le dimanche à 8h

Peu de nos contemporains connaissent les Évangiles. Ils n'y sont pas hostiles mais ils n'ont plus d'occasion d'y avoir accès. C'est partant de ce constat que, avec l'éclairage d'un bibliste, Béatrice Soltner nous propose chaque semaine un texte d'Évangile pour qu'il soit entendu (ou réentendu), pour en savourer la nouveauté et faire l'expérience que - si incroyable que ce soit à l'heure de l'instantanéité - cette parole écrite il y a plus de 2.000 ans nous rejoint toujours au plus profond.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.