[L'Évangile du dimanche] Jésus, un guérisseur pas comme les autres

Présentée par

S'abonner à l'émission

Enfin une Bonne Nouvelle

mercredi 5 septembre à 16h00

Durée émission : 25 min

Enfin une Bonne Nouvelle

© CIRIC International - Arcabas, Notre-Dame de-la-Salette

Dans les Évangiles Jésus guérit mais on ne peut pas le réduire à un "distributeur de miracles" ! Les changements qu'il opère sont souvent plus intérieurs. Cela nécessite de s'ouvrir...

00:00

00:00

C'EST LA RENTRÉE SUR RCF ! -  Les Évangiles sont des récits porteurs de vie et il n’est jamais trop tard pour en découvrir la saveur et l’incomparable élan qui s’y dégage. Ces textes racontent la vie de Jésus de Nazareth, vrai homme, vrai dieu, ont été écrits à la lumière de la résurrection, cet événement phare qui a bouleversé l’ordre du monde. Pour vous donner le goût d’aller découvrir ou redécouvrir les rencontres de Jésus, ses paraboles, sa vie en Galilée, Béatrice Soltner vous propose chaque semaine une plongée en eaux profondes dans l'Évangile du dimanche. Accompagnée d’un invité, catholique ou protestant, elle prend le temps de cheminer dans les pages de Marc, Luc, Mathieu et Jean, au gré du temps liturgique...
> En savoir plus

 

L'Évangile du dimanche 9 septembre - Guérison du sourd-muet de Décapole (Mc 7, 31-37)

"Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : «Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets.»"
 

Jésus va au-delà des frontières

Dans le chapitre 7 de l'Évangile selon saint Marc, nous voyons Jésus se déplacer vers l'actuel Liban, lui qui est habituellement en Galilée, dans le nord d'Israël. Juste avant ce passage, il a été amené à guérir la fille d'une femme syro-phénicienne, on dirait aujourd'hui du Liban. À nouveau, il va au-delà des frontières de la Galilée.

La Décapole désigne un territoire situé autour du lac de Tibériade, surtout au sud du lac, et qui regroupe dix villes habités par des Grecs, au beau milieu d'une population juive. Le Christ est très libre dans sa démarche, libre d'aller aussi là où n'y a pas que des croyants de souche.  
 

Jésus thaumaturge

Dans l'Évangile, Marc décrit une scène de guérison par imposition des mains. On retrouve souvent ce type de scène dans la Bible, dans le Nouveau comme dans l'Ancien Testament. Avec cette idée que "le thérapeute a en lui une force de vie, qui par le contact rend saint", comme l'explique le P. Lestang. 

Jésus "lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue". Des pratiques qui peuvent étonner aujourd'hui, mais dans les textes médicaux anciens, comme le rappelle le bibliste, "on trouve ce genre de technique". Ainsi l'historien de l'Antiquité Tite-Live a-t-il décrit comment l'empereur Vespasien aurait, au Ier siècle ap. J.-C., opéré un mirace en crachant sur un aveugle. Comme le dit le P. Lestang, ce sont "des formules qui font un Jésus presque trop guérisseur, alors qu'on l'aimerait majestueux mais il est là ce Jésus bien humain et bien attentif à celui qui souffre devant lui".

 


VIDÉO | Béatrice Soltner présente Enfin une Bonne Nouvelle

 

 

Invités

  • Père François Lestang , prêtre de la communauté du Chemin Neuf, bibliste

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 16h, le vendredi à 22h et le dimanche à 18h30

Peu de nos contemporains connaissent les Évangiles. Ils n'y sont pas hostiles mais ils n'ont plus d'occasion d'y avoir accès. C'est partant de ce constat que, avec l'éclairage d'un bibliste, Béatrice Soltner nous propose chaque semaine un texte d'Évangile pour qu'il soit entendu (ou réentendu), pour en savourer la nouveauté et faire l'expérience que - si incroyable que ce soit à l'heure de l'instantanéité - cette parole écrite il y a plus de 2.000 ans nous rejoint toujours au plus profond.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.