La Bible est-elle violente?

Présentée par

S'abonner à l'émission

B comme Bible

mardi 10 janvier 2017 à 21h00

Durée émission : 55 min

La Bible est-elle violente?

© Wikimédia Commons

Il ne faut pas ignorer la violence dans la Bible car ses textes reflètent l'humanité. Ils nous aident à dépasser notre propre violence. Natacha Vessière-Gérard reçoit le P. Philippe Abadie.

Un déluge, des guerres et des massacres, un Dieu guerrier et un Messie venu pour diviser. A qui ouvre la Bible peut éclater l'impression pénible de découvrir des textes violents. Mais ne voir que cela c'est s'éloigner du Dieu miséricordieux et du prince de paix dont les Ecritures parlent. C'est que la Bible reflète l'humanité, toute l'humanité, y compris la violence, sur laquelle elle entreprend un véritable. Le P. Philippe Abadie a publié "Ce que dit la Bible sur la violence" (éd. Nouvelle Cité). "Le langage de la violence, c'est le langage de la vie", explique-t-il.
 

Ne pas ignorer la violence dans la Bible

"La Bible parle tous les langages de l'humanité, y compris celui de la violence." Le P. Philippe Abadie encourage à ne pas en rester à une lecture édulcorée de la Bible. Et donc à ne pas ignorer la violence de ses textes. Au risque de s'en trouver mal à l'aise. "Si la Bible était un texte lisse où a violence serait absente, ce serait un texte abstrait et qui n'apporterait rien à l'humanité."
 

reconnaître et dépasser la violence

La racine du mot "violence" est liée à la vie. "Pour vivre il faut se faire violence, nous dit le théologien, la violence peut être bénéfique." Ce n'est donc pas toujours un poids mais une façon d'exister. La Bible nous invite ainsi à dépasser notre propre violence car elle nous incite à la reconnaître comme faisant partie de notre vie.

 

Invités

  • Père Philippe Abadie , prêtre, docteur en histoire des religions, anthropologie religieuse et sciences théologiques, professeur à la Faculté de théologie de l'Université catholique de Lyon, élève titulaire de l'Ecole biblique de Jérusalem

Les dernières émissions

L'émission

B comme Bible, c'est La Saga de la Bible en version longue ! Ouvrons la Bible avec Natacha Vessière-Gérard et son invité. Laissons-nous conduire au fil des pages du Livre.  

Le présentateur

Natacha Vessière-Gérard

Après des études de philosophie, des recherches sur la foi chez Kierkegaard, Natacha a enseigné les Sciences Humaines et Sociales. Journaliste à RCF depuis 2009, elle aime que la philosophie soit mise au service de l’existence de chacun car selon l’adage cartésien : « le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ! »