La famille idéale est-elle dans la Bible?

Présentée par

S'abonner à l'émission

B comme Bible

mercredi 19 juillet 2017 à 21h00

Durée émission : 55 min

B comme Bible

© Kasia STREK/CIRIC

On entend dire parfois que la famille, c'était mieux avant. Mais de quel avant parle-t-on? Le P. Philippe Lefebvre nous met en garde contre la tentation d'un discours idéal.

Pour beaucoup, la famille est aujourd'hui en danger et il est urgent de la défendre. Selon le Père Philippe Lefebvre, il est "plutôt urgent de s'arrêter, de prendre du temps pour écouter ce que nous dit la Bible, ce que nous dit Dieu sur la famille". Spécialiste de l'Ancien Testament, il publie "Propos intempestifs de la Bible sur la famille" (éd. Cerf). Un ouvrage non pas trouver dans la Bible des réponses toutes faites à nos questionnements mais pour réfléchir à ce qu'est la famille dans le regard de Dieu.
 

La famille au centre des débats

"J'ai été très marqué par les mouvements qu'il y a eu récemment en France concernant les lois sur la famille - le mariage pour tous, la Manif pour tous...", confie le spécialiste de l'Ancien Testament. Il a beau connaître "des chrétiens engagés dans les deux camps", aucun de ceux qu'il a interrogés n'ont été puiser dans la Bible pour trouver un éclairage sur cette notion de famille. D'où son étonnement: Dieu a-t-il encore une place, finalement, dans ces débats largement politisés? "La Bible, comme parole de Dieu est partenaire de notre pensée, participe aux débats, elle ne va pas tout de suite nous donner des solutions, des pratiques qu'il faut mettre en application immédiatement, elle va nous inviter d'abord à réfléchir", précise le dominicain.
 

C'était mieux avant - La tentation du discours imaginaire

Le Père Philippe Lefebvre nous met en garde contre un risque de mensonge constant autour de la famille, la tentation d'un discours idéal. Au point même de devoir parler de "déprogrammation biblique": la Bible devrait déprogrammer nos réflexes. Et notamment le discours du "Tout allait mieux avant". "Avant quoi?" interpelle le bibliste: Vatican II? la Révolution française? Le Moyen Age? Tentation du discours imaginaire sur la famille idéel.
 

Dieu présent au cœur des familles

Jacob aurait-il pu faire autrement? Pour le bibliste, au chapitre 28 de la Genèse, le récit de Jacob est "l'exemple éloquent d'une prise de position de la Bible sur la famille". Jacob fait l'expérience d'un Dieu "présent" au cœur d'une histoire "inachevée, inaboutie, compliquée, violente, qu'il a avec son frère et ses parents." C'est dans la réalité que Dieu apparaît, même si cette réalité n'est pas idéale. "Dieu est présent au cœur des histoires familiales qui sont ce qu'elles sont."

Invités

  • P. Philippe Lefebvre , dominicain, professeur d'Ancien Testament à la Faculté de Fribourg

Les dernières émissions

L'émission

Tous les deuxièmes mardi du mois à 21h00

B comme Bible, c'est La Saga de la Bible en version longue ! Ouvrons la Bible avec Natacha Vessière-Gérard et son invité. Laissons-nous conduire au fil des pages du Livre.  

Le présentateur

Natacha Vessière-Gérard

Après des études de philosophie, des recherches sur la foi chez Kierkegaard, Natacha a enseigné les Sciences Humaines et Sociales. Journaliste à RCF depuis 2009, elle aime que la philosophie soit mise au service de l’existence de chacun car selon l’adage cartésien : « le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ! »