La Genèse, quand l'homme est mis au service de la création

S'abonner à l'émission

La Saga de la Bible

mardi 7 juillet 2020 à 15h00

Durée émission : 25 min

La Genèse, quand l'homme est mis au service de la création

© IRHT-CNRS/Gilles Kagan - Très Riches Heures du duc de Berry

Dans la Genèse, le premier livre de la Bible, l'homme a pour mission de garder la création, d'être à son service. Il doit entrer dans une relation d'alliance avec la création.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

 "Le grand tort des effets du christianisme a été de mettre l'homme seul au centre de la création. Or, ces textes ne mettent jamais l'homme seul au centre. Jamais"

 

L'homme modelé avec de la terre

"Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant." (Gn 2, 4-7)* Au chapitre 2 de la Genèse, Dieu ne crée pas par sa parole (comme au chapitre 1) mais il modèle l'homme avec de la terre, un peu comme un potier. Ce texte de toute beauté exprime à la fois la fragilité extrême de l'être humain mais aussi sa grandeur.

L'humain est en effet porteur de quelque chose qui ne lui appartient pas : "le souffle même de la vie", explique Nicole Fabre. Ainsi, la Genèse apporte-t-elle une vision de l'homme comme un être éminemment spirituel, qui ne peut vivre sans Dieu.
 

Le travail de l'homme : au service de la création

Dès le départ c'est aussi à l'homme de mettre en œuvre la création. Contrairement à ce que l'on pense souvent, le travail n'est pas le fruit de la chute, la conséquence de la faute. L'homme a pour mission de "garder" la création, terme que l'on peut comprendre comme "être au service de", selon la bibliste.

L'homme est donc là pour valoriser ce qui n'est pas lui, entrer dans une relation d'alliance avec la création. Nicole Fabre se montre très claire : "Le grand tort des effets du christianisme a été de mettre l'homme seul au centre de la création. Or, ces textes ne mettent jamais l'homme seul au centre. Jamais."

 

*Source: AELF

 

Émission enregistrée en décembre 2011

 

Invités

  • Jean-Frédéric Patrzynski, pasteur de l'Église protestante unie de France (ÉPUdF)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 15h

Avec Bénédicte Draillard  découvrez de passionnantes histoires bibliques ! Chaque semaine, un bibliste dresse le portrait d'un personnage de la Bible et raconte la grande aventure de l'Homme face à Dieu. Une émission qui donne le goût d'ouvrir, de lire et de savourer la Parole de Dieu.