Livre d’Isaïe [6/7] Aux captifs, la libération

Présentée par Bénédicte Draillard

S'abonner à l'émission

La Saga de la Bible

lundi 19 juin à 5h00

Durée émission : 25 min

Livre d’Isaïe [6/7] Aux captifs, la libération

© isai

Autrefois victime des nations, Israël connaît cette fois une crise en son sein, comme on peut le lire au 3è Livre d'Isaïe. Pierre de Martin de Viviés répond à Bénédicte Draillard.

"L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération..."* (Is 61, 2)

Dans la troisième partie du Livre d'Isaïe, on est en 538 av. J.-C. Le roi de Perse, Cyrus, donne la liberté à tous les peuples que les Babyloniens avaient capturés - y compris le peuple hébreu - de regagner leur terre. Mais Jérusalem est en ruine, elle n'a plus de murailles pour se défendre. Beaucoup de juifs préfèrent donc rester à Babylone. Il faura attendre une dizaine d'années pour que de nombreux juifs décident enfin de revenir à Jérusalem et de reconstruire la ville.

Quand ils réintègrent Jérusalem, les notables exilés se heurtent à l'indépendance du petit peuple: ce dernier rechigne à se soumettre à ses anciens maîtres. C'est dans ce contexte de clivage social qu'une série d'oracles proclame l'amour de Dieu pour tout son peuple et de grandes réjouissances.

 


Le Livre d’Isaïe, le plus long des livres prophétiques 

 

"Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi." (Is 9, 1)*

Ces paroles pleines d’espérance sont issues du Livre d’Isaïe, le plus long des livres prophétiques. Certains commentateurs littéraires n’ont pas hésité à parler de cathédrale, tant le texte est dense et complexe. D'ailleurs pour qui s’y aventure, il est difficile de ne pas perdre pied.

On compte au moins trois livres d’Isaïe. Avec 66 chapitres au total, il recouvre plus de deux siècles. On pense que plusieurs prophètes ont contribué à l’élaboration de ce livre. 

Quand on commence le livre, on découvre un cadre historique précis. À partir du chapitre 40, le contexte change du tout au tout. Soudainement, le peuple de Dieu est en déportation, en exil. On réalise que le Temple n’est plus en état de fonctionner. Il sera question de le reconstruire. Puis apparaît un nouveau personnage historique, le roi de Perse, Sirus. Quand on poursuit la lecture du livre, on change encore de contexte historique au chapitre 56. Jérusalem a été repeuplée.

 

(*Source: AELF)
 

Emission enregistrée en février 2012

 

Invités

  • Pierre de Martin de Viviés , prêtre sulpicien, maître de conférences à la Faculté de théologie de l'Université catholique de Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 16h00 et le jeudi à 22h00

Avec Bénédicte Draillard  découvrez de passionnantes histoires bibliques ! Chaque semaine, un bibliste dresse le portrait d'un personnage de la Bible et raconte la grande aventure de l'Homme face à Dieu. Une émission qui donne le goût d'ouvrir, de lire et de savourer la Parole de Dieu.  

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.