Pourquoi les politiques auraient intérêt à lire la Bible

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

vendredi 28 juillet 2017 à 11h30

Durée émission : 25 min

En Toutes Lettres

© Corinne SIMON/CIRIC

Les livres de la Bible sont, pour le P. Paul Valadier, des condensés de sagesse, d'expérience et d'intelligence, qui mettent en garde l'homme de pouvoir contre la tentation du totalitarisme.

"Il y a dans la Bible des trésors de sagesse qu'il faut bien se garder de sous-estimer." Dans son ouvrage, "Sagesse biblique, sagesse politique" (éd. Salvator), Paul Valadier confronte la réalité politique de la société contemporaine à la sagesse biblique qui dépasse le cadre des croyants. Une invitation à discerner entre pouvoir et autorité et penser l’engagement en politique comme le service du bien commun.
 

La Bible nous enseigne qu'en politique des meilleures intentions peut naître le pire

 

La bible qui devrait intéresser les politiques

Les histoires de Noé, de David ou de Salomon sont des aventures bibliques qui semblent bien lointaine. Un regard qui justifie aux yeux des politiques un désintérêt pour la Bible. Que la politique s'enrichisse d'une sagesse biblique, notre société laïque s'en défend même.

Or, pour Paul Valadier, "il y a, condensées dans ces livres, une pratique, une expérience, une intelligence, qui mettent en garde contre des tentations permanentes de l'emprise du pouvoir politique, de sa tentation d'être totalitaire".

 



 

La sagesse biblique contre la tentation du totalitarisme

Le propos de Paul Valadier n'est pas de dire qu'il y a dans la Bible des préceptes à suivre à la lettre pour "changer notre Constitution ou régler nos lois" - ce qui est la posture du fondamentaliste. Ce qu'il y a d'utile pour nous au XXIè siècle dans la Bible - utile et inspirant - c'est "une intelligence des choses".

On le voit, les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament "mettent en garde contre les tentations permanentes qui sont celles de toutes les époques". Et notamment, la tentation du totalitarisme. Et parfois, il suffit de peu. Une simple écoute discrète de nos échanges téléphoniques est facile et tentante, rappelle le jésuite.

 



 

La sagesse biblique, les échecs des hommes

Il est facile et fréquent aujourd'hui de se moquer du péché originel. Dans son ouvrage, Paul Valadier s'y étend longuement: il y a là selon lui un enseignement capital pour nos politiques. Il est pour le jésuite nécessaire d'avoir toujours à l'esprit ce que la Bible nous enseigne, du meilleur peut naître le pire. À l'inverse de la philosophie des Lumières, précise-t-il, qui prétend que les difficultés des hommes sont surmontées dès lors que l'on éduque nos citoyens. "Si les communistes avaient pu imaginer un instant que leur système pouvait dérailler, peut-être qu'ils auraient été moins dogmatiques et moins totalitaires qu'ils n'ont été."

 

Prêtre jésuite, philosophe, théologien, auteurs de nombreux ouvrages, notamment de philosophie politique, le P. Paul Valadier est professeur émérite du Centre Sèvres. Il a été rédacteur en chef de la revue Etudes pendant plusieurs années. Spécialiste de Nietzsche, il travaille sans relâche sur les questions de morale publique, de dialogue avec la société.

 

Emission enregistrée en août 2015

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.