De la tolérance à la véritable liberté

Présentée par Marie-Françoise Tinel, Monserrata Vidal

S'abonner à l'émission

Dialogue

mercredi 20 juin 2012 à 4h30

Durée émission : 25 min

De la tolérance à la véritable liberté

© <a href="http://www.photo-libre.fr">Photos Libres</a>

L'idée de tolérance naît en France à l'époque des guerres de religion, à l'encontre de l'hégémonie religieuse du catholicisme. Pour Gaston Pietri, prêtre, invité de Marie-Françoise Tinel, la tolérance est le pendant négatif de la liberté.

 

On ne tolère que ce que l'on ne peut pas empêcher. Pour Gaston Pietri, on ne dit pas assez que la tolérance n'est pas la liberté ni le droit à chercher librement la vérité. D'un refus d'une Vérité en tant que telle, où chacun adopte sa propre vérité, la tolérance est devenue aujourd'hui une forme de scepticisme et de permissivisme. Or, il n'y a de liberté que dans la vérité et  il n'est de vérité que celle qui est recherchée librement. Et on a fait aujourd'hui de la vérité l'antithèse de la liberté.

 

Connectez-vous ou créez un compte pour accéder au contenu archivé

Invités

  • Gaston PIETRI

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 16h00

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Marie-Françoise Tinel et Monserrata Vidal.

 

Les présentateurs

Marie-Françoise Tinel

Marie-Françoise est bénévole au service de l'émission  Dialogue   depuis 2000. Après avoir été professeur de philosophie dans l'enseignement public, c’est pour elle « une façon passionnante de continuer à être « passeur » des travaux des chercheurs, au carrefour du culturel et du religieux ».

Monserrata Vidal

Professeure agrégée de Lettres, Monserrata a longtemps œuvré auprès de lycéens qui  croyaient parfois la culture ennuyeuse. Aujourd’hui sur RCF, elle partage avec les auditeurs histoire, sciences humaines, spiritualité, littérature, dans un questionnement avec les auteurs et les œuvres, de manière sérieuse, mais aussi joyeuse.