Carême, 40 jours jusqu'à Pâques : RCF vous accompagne

Du 6 mars au 21 avril, les chrétiens se préparent à Pâques : c'est le Carême. Une période de 40 jours marquée par la prière, le jeûne et le partage. Explications.

Le Carême sur RCF, programmation spéciale

Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. 
 

• 1 minute de joie, la série de vidéos par RCF et les frères de Taizé

Tout au long du Carême, jusqu'à Pâques, RCF et les frères de Taizé vous offrent chaque jour une vidéo d’une minute sur la foi chrétienne. "1 minute de joie", une série de vidéos à retrouver sur notre page Facebook et notre chaîne Youtube.
> Voir les vidéos / En savoir plus
 

• L'HOSPiTALITÉ ET LA FRATERNITÉ DANS HALTE SPIRITUELLE

Cette année, RCF vous propose de vivre la Semaine sainte (du 18 au 21 avril) avec les frères de Taizé. La communauté religieuse fondée par Frère Roger propose chaque année un thème à méditer. Dévoilé dans la "Lettre de Frère Aloïs", le thème de l'année 2019 est : "N’oublions pas l’hospitalité !". Aussi, pour vous permettre de méditer ce thème durant le Carême, Véronique Alzieu et Béatrice Soltner vous proposent donc des "Haltes Spirituelles" sur le thème de l'hospitalité et de la fraternité.
> Podcasts / Réécoute
 

• Les Conférences de Carême

Chaque semaine, religieux, penseurs, associatifs ou grands témoins donnent une conférence à Notre-Dame de Paris sur le thème: "Allons-nous quelque part ? Avec le Ressuscité, faire route vers Emmaüs…". Depuis 1835, les conférences de Carême à Notre-Dame de Paris constituent un grand rendez-vous de réflexion sur l’actualité de la foi chrétienne. À suivre sur RCF chaque dimanche à 21h.
> Podcasts / Réécoute
 

• Le B.A.-BA DU CARÊME

Chaque semaine dans "Le B.A.-BA du christianisme", Élise Chardonnet vous explique le sens spirituel du Carême : entamer un chemin de conversion ; donner un sens au jeûne ; choisir de partager... Des émissions pour redécouvrir le Carême.
> Podcasts / Réécoute

 

40 jours vers Pâques... Qu'est-ce que le Carême ?

Le b.a.-ba du christianisme

le Carême débute cette semaine, avec le mercredi des Cendres ce 6 mars. Pendant 40 jours, les chrétiens sont invités à un parcours spirituel, personnel et en Eglise, pour se préparer à Pâques, qui sera célébré le 21 avril. RCF vous propose de vivre ce Carême étape par étape, et pour commencer cette série, Elise Chardonnet et son invité, le p. Sébastien Antoni, posent les bases de ce temps fort pour les chrétiens. Sébastien Antoni est religieux Assomptionniste, journaliste et formateur. Musique : "l'hymne des Chérubins", par le Choeur St Martin

Le Carême débute cette semaine avec le mercredi des Cendres, le 6 mars. Pendant 40 jours, les chrétiens sont invités à un parcours spirituel, personnel et en Église, pour se préparer à Pâques, qui sera célébré le 21 avril. RCF vous propose de vivre ce Carême étape par étape, et pour commencer cette série, Élise Chardonnet et son invité, le père Sébastien Antoni, posent les bases de ce temps fort pour les chrétiens.
 

"Cet espace-temps de 40 jours est un temps d'un passage du côté sombre, compliqué, de nos vies à ce que Dieu veut pour nous : la vie en plénitude"

 

LE CARÊME SUR RCF - Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. Découvrez notre programmation spéciale.
> Cliquez ici pour en savoir plus

 

Carême : l'image d'un chemin

Le Carême c'est comme un chemin, un long chemin parfois aride et sinueux, émaillé de belles rencontres et de découvertes. 40 jours de marche les yeux et le cœur rivés sur un objectif : Pâques et la résurrection du Christ. Pourquoi a-t-on besoin de se préparer à vivre Pâques ?

Le mot Carême est aussi synonyme d'austérité et de difficulté. "C'est un moment de clair-obscur, explique le Père Antoni, on avance vers Pâques, qui est le sommet des fêtes chrétiennes, le sommet de la foi, la résurrection du Christ, et c'est une préparation vers le sommet de la foi."
 

Un retour sur soi en vérité

Se préparer à Pâques pour les chrétiens c'est opérer "un retour sur soi-même" : mais "un retour en vérité". "C'est vrai que parfois explorer notre intérieur, notre vie, notre parcours" s'avère difficile. Si on a tous en soi "des zones de lumière", on porte aussi en soi des des lieux plus sombres, "qu'on n'a pas envie de visiter, des lieux qui nous font peur, des tristesses, des rancœurs des rancunes, des angoisses..." qu'il s'agira d'évangéliser.

"Évangéliser" nos parts d'ombres, qu'est-ce que ça veut dire ? Les mettre sous le regard aimant, tendre et miséricordieux de Dieu. En cela le Carême est "l'occasion d'un retour à la vie". Libre à chacun de s'en saisir : "À nous de l'envisager de cette manière-là pour plus de vérité, pour plus de lumière, pour une véritable résurrection finalement, un retour à la vie de ce qui en nous peut-être est dévitalisé ou agonisant ou inquiet !" 

Dans ce "temps de vérité", il s'agit de "prendre conscience qu'on est aimés de Dieu". "Le Carême ce n'est pas tellement de vouloir gagner son ciel ou de vouloir changer des choses pour aller mieux, qu'une prise de conscience que nous sommes visités par cette miséricorde, jusque dans les zones les plus compliquées, vagues, sombres, mouvantes de nos histoires."
 

se laisser rejoindre par un Dieu d'amour

Le Carême, quelque part c'est déjà Pâques : les chrétiens font l'expérience d'un passage de la mort à la vie. Si le Carême dure 40 jours, ce n'est pas un hasard, on retrouve ce chiffre plusieurs fois dans la Bible : les 40 jours du Déluge, les 40 ans de la traversée du désert par le peuple hébreu, les 40 jours que le Christ a vécus au désert...

Et aussi les 40 semaines que l'enfant passe dans le ventre de sa mère. La symbolique est forte : il y a toujours un avant et un après, c'est "un avènement à la vie". "Cet espace-temps de 40 jours est un temps d'un passage de l'esclavage, du côté sombre, du côté compliqué de nos vies, de nos angoisses, à ce que Dieu veut pour nous, la vie en plénitude." Le temps qu'il faut pour que "cette proposition de l'amour du Seigneur rejoigne ce que nous sommes".

 

Pendant le Carême... Entamer un chemin de conversion

Le b.a.-ba du christianisme

Après avoir souligné les grandes lignes du Carême, ce moment important de l'année où les chrétiens se préparent pendant 40 jours à vivre pleinement la fête de Pâques Elise Chardonnet et le p. Sébastien Antoni nous invitent à entamer un chemin de conversion. Musique : "Apatride", André Manoukian

LE CARÊME SUR RCF - Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. Découvrez notre programmation spéciale.
> Cliquez ici pour en savoir plus

 

Pendant le Carême... Donner un sens au jeûne

Le b.a.-ba du christianisme

Vanté par les amateurs de bien-être et de "détox", ou prôné pour des raisons écologiques, le jeûne connaît un vrai succès ces dernières années. Mais sait-on encore que les chrétiens sont invités à vivre un temps de jeûne, pendant le Carême ? Nicolas de Chézelles, directeur des parcours Alpha en France, nous éclaire sur le sens chrétien du jeûne, qui est avant tout une invitation à se détacher des objets ou habitudes dont nous sommes dépendants, pour laisser plus de place à Dieu.

Vanté par les amateurs de bien-être et de "détox", ou prôné pour des raisons écologiques, le jeûne connaît un vrai succès ces dernières années. Mais sait-on encore que les chrétiens sont invités à vivre un temps de jeûne pendant le Carême ? Nicolas de Chézelles, directeur des parcours Alpha en France, nous éclaire sur le sens chrétien du jeûne, qui est avant tout une invitation à se détacher des objets ou habitudes dont nous sommes dépendants, pour laisser plus de place à Dieu.

 

LE CARÊME SUR RCF - Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. Découvrez notre programmation spéciale.
> Cliquez ici pour en savoir plus

 

Le Jeûne : pourquoi faire pénitence ?

Avec la prière et le partage, le jeûne est l'un des trois piliers du Carême. Certains parlent des "trois P" : partage, prière, pénitence - le jeûne étant l'une des actions à mattre dans la catégorie "pénitence". Un mot qui peut faire peur ou que l'on ne comprend pas toujours. À quoi donc sert le jeûne si l'on considère que c'est une pénitence ? "Le jeûne c'est l'occasion de faire un effort, de mettre Jésus en premier dans ma vie, quitte à ce qu'il prenne la place pour quelque chose d'autre."
 

Jeûner... pas seulement la nourriture

Dans cette perspective, Nicolas de Chezelles explique que le jeûne ne concerne pas uniquement la nourriture. Il peut s'agir de "se priver d'un plaisir qui peut être une addiction, se priver de petits écrans et de smartphone quelques heures par jour..." Le tout étant de "faire un effort" et de "laisser plus de place pour Dieu".
 

Se priver : c'est se faire souffrir ? 

C'est surtout faire preuve de volonté et de détermination, montrer qu'on est capable de choisir : "De temps en temps il est bon de se prouver à soi-même qu'on est capable de choisir Dieu, de choisir le bien, de choisir le beau, de choisir ce qu'on a décidé de faire."

Donner un sens à notre effort c'est là l'essentiel : "On le fait pour quelqu'un, parce que quelqu'un nous appelle, quelqu'un nous cherche." Jeûner pendant le Carême ce n'est pas tant pour "faire le vide" que pour "donner la place à Dieu". 

 

Pendant le Carême... Choisir de partager

Le b.a.-ba du christianisme

Pendant les quarante jours que dure le Carême, les chrétiens, peut-être encore plus que d'habitude, sont invités à partager. Mais partager quoi ? De l'argent, du temps ? Et partager pour quoi ? Nicolas de Chézelles, directeur des parcours Alpha en France, nous montre que par le partage, c'est tout notre être qui se détourne de lui-même pour aller vers l'autre, cet autre différent, souffrant, dans lequel se reflète le visage du Christ.

 Le Carême, un temps de partage. Les chrétiens sont appelés à redoubler de générosité et à faire preuve d'une attention particulière envers ceux qui souffrent. Pour Nicolas de Chézelles, directeur des parcours Alpha en France, le partage a "une double dimension". Il s'agit d'abord de donner une partie de ce à quoi on tient, "ce qui va une petite gêne en moi", avec l'idée qu'un don véritable doit nous coûter, nous engager. Et aussi, le partage c'est ce qui nous met en relation avec l'autre. "Une double dimension belle et puissante, d'une richesse infinie."

 

LE CARÊME 2019 SUR RCF - Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. Découvrez notre programmation spéciale.
> Cliquez ici pour en savoir plus

 

Que partager ?

Faire profiter un autre de son temps, accueillir quelqu'un chez soi, donner de l'argent à une association, rendre visite à une personne malade... et avoir cette joie de voir l'autre rendu heureux, transformé par ce partage. "C'est extrêmement gratifiant !" Se désencombrer, être un peu plus attentif à l'autre, cela peut se faire tout au long de l'année. Le Carême peut être un temps privilégié pour faire le choix du partage.
 

L'amitié, le plus beau des partages

"Le premier des partages c'est l'amitié, le cœur, un regard, un peu de bienveillance, un petit peu d'attention." Ainsi, choisir de passer du temps avec quelqu'un qui est seul, ou qui a besoin de compagnie, voilà qui revient à "être dérangé, stimulé, provoqué à sortir de soi, de son confort, de sa préoccupation comme dirait le pape François auto-référencée".
 

En quoi le partage nous prépare-t-il à pâques ?

Dans l'effort qu'exige le partage et la rencontre avec l'autre qu'il suscite, on ne peut que mesurer sa propre faiblesse, constater ce qui nous manque pour réellement aller vers l'autre, le comprendre et voir en lui le Christ. "Se sentir pêcheur et se mettre en route pour devenir meilleur c'est ce qui nous est proposé dans la dynamique de Pâques." Parfois en effet on ne sait pas qu'on est capable d'aller plus loin, on ne perçoit par toujours combien nous sommes "capables de grandir en humanité".

 

Pendant le Carême... Prendre du temps avec Dieu

Le b.a.-ba du christianisme

Si le Carême est un moment privilégié pour se laisser toucher par Dieu, pour revenir à lui, alors on comprend mieux pourquoi la prière est l'un des piliers centraux de cette période qui conduit les chrétiens vers Pâques. Comment prier, avec quelle attitude intérieure, avec quels mots ? Pour Isabelle Morel, directrice de l'Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique (ISPC), il s'agit avant tout de prendre conscience que l'on s'adresse bien à quelqu'un, qui nous écoute et nous parle. Elle le dit au micro d'Elise Chardonnet. Musique : "Rue des cascades", Yann Tiersen

LE CARÊME 2019 SUR RCF - Tout au long du Carême, RCF est à vos côtés pour vous permettre de vivre ce temps fort spirituel. Découvrez notre programmation spéciale.
> Cliquez ici pour en savoir plus

 

Sur le même thème :

Les dossiers RCF