Carême: le sacrement de réconciliation pour se rapprocher de Dieu

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 4 mars 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

Carême: le sacrement de réconciliation pour se rapprocher de Dieu

La confession n'a plus rien "d'une grande lessive". Pour le p. Michel Quesnel le sacrement de réconciliation permet de resserrer l'alliance avec Dieu. Il répond à Véronique Alzieu.

Depuis qu'il officie au sanctuaire Saint-Bonaventure, à Lyon, le père Michel Quesnel confesse quatre heures par semaine, une expérience qu'il décrit comme "extrêmement riche". Et qui l'a poussé à se confier dans un livre, guidé par une "nécessité interne". Son propos est de décrire ce qu'il vit et comment cela retentit en lui, dans sa vie de prêtre, de croyant et d'homme. A travers ses pages il souhaite dire combien la confession est en somme "un sacrement joyeux".

On se confesse "mieux" aujourd'hui. Dans un monde qui change, les croyants manifestent un fort besoin de parler et d'être conseillé. Pour le père Michel Quesnel, les gens se confessent "mieux qu'avant": là où l'on venait avec une liste de péchés à avouer - ne pas avoir récité ses prières ou avoir manqué la messe dominicale, etc., on va désormais trouver le prêtre dans une volonté d'être guidé et conseillé. Le retour au sacrement de réconciliation comme nouvelle tendance est principalement visible dans les villes ou dans certains lieux de culte précis. "La plupart des fois où je suis en face d'un pénintent, je suis conduit, à sa demande, à donner un conseil et à lui proposer un geste de réconciliation."

Finie la "grande lessive du temps jadis"! Longtemps il y a eu une désaffection du sacrement de réconciliation. Désaffection que le père dit très bien comprendre, lui qui se souvient "de certaines confessions assez pénibles". La démarche peut rester pour beaucoup difficile. Mais comme le dit le père Michel Quesnel, "aujourd'hui on vient se confesser pour dire l'amour de DIeu". Il s'agit de se présenter comme quelqu'un qui sait "qu'il est aimé de Dieu". On y vient renouer ses liens avec Dieu. Si le temps du Carême est un temps de recueillement et de conversion, d'un retour à Dieu, c'est donc aussi celui du sacrement de réconciliaiton. "Le moment où cela vaut le coup de faire une telle démarche", observe le prêtre.

Invités

  • Michel Quesnel , prêtre oratorien

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 23h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!