Chrétiens, devenons des "professionnels de l'espérance"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 10 août à 21h00

Durée émission : 55 min

Chrétiens, devenons des "professionnels de l'espérance"

© Guillaume POLI/CIRIC - Fr. Adrien Candiard, o.p., vit au Caire, où il travaille à l'Ideo (Institut dominicain d'études orientales)

Les chrétiens de France manquent d'espérance. C'est le constat que dresse le dominicain Adrien Candiard, qui nous donne des pistes pour devenir des "professionnels de l'espérance".

"Je nous trouve, nous chrétiens vivant en France aujourd'hui, d'assez mauvais 'professionnels de l'espérance'." Frère Adrien Candiard, auteur de "Veilleur, où en est la nuit ? Petit traité de l'espérance à l'usage des contemporains" (éd. Cerf) ne vit pas en France mais au Caire, où il étudie l'islam. C'est sans doute cet éloignement géographique et cette ouverture au dialogue islamo-chrétien qui a inspiré le dominicain et lui a fait voir le manque d'espérance des chrétiens de France. Dans son ouvrage il reprend la formule du fr. Ambroise-Marie Carré (1908-2004), et rappelle que dans un monde déchristianisé, il nous faut être des "professionnels de l'espérance".
 

"On doit s'occuper du monde d'aujourd'hui et non pas de ce que la foi chrétienne a apporté à notre civilisation"

 

Ne Pas vivre seul sa foi

Veiller, ne pas laisser cette espérance s'éteindre, en nous, c'est "un commandement que le Christ nous donne". Selon le fr. Adrien Candiard, pour entretenir en soi cette espérance, il y a les sacrements qui permettent de puiser à la source car ils "nourrissent la vie éternelle". Dans cette invitation à fréquenter les sacrements, le dominicain place un signal d'alerte : il y a "danger pour le chrétien" à croire que l'on peut vivre seul sa foi.

 


ÉCOUTER ► L'espérance : ce qui manque dans un monde déchristianisé


 

Ne pas idéaliser un passé révolu

Comment les chrétiens peuvent-ils apporter de l'espérance à la société ? Pour le fr. Adrien Candiard, il faut d'abord "éviter les fausses espérances ou les faux combats". Le dominicain confie ainsi ne pas se reconnaître dans l'approche "identitaire" des chrétiens. Plutôt que de revendiquer haut et fort les racines chrétiennes de l'Europe, que par ailleurs nul ne peut contester, comme il le rappelle, Adrien Candiard préfère nous encourager les uns les autres à bâtir dès maintenant le royaume de Dieu.

 



 

Veiller à nos contemporains

"On doit s'occuper du monde d'aujourd'hui et non pas de ce que la foi chrétienne a apporté à notre civilisation." Et à ceux qui sourient quand on leur parle d'un royaume déjà à l'œuvre dans ce monde, le dominicain répond : "Essayons de le rendre palpable, plus visible, de le faire grandir par notr manière de vivre."

 

Émission enregistrée en juin 2016

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 23h00

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!