Comment vivre la charité ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

vendredi 10 août 2018 à 6h00

Durée émission : 25 min

Comment vivre la charité ?

© Brandon Young / Unsplash - "Il ne faut pas vouloir être charitable comme si c'était une sorte de devoir", mais il est important de "désirer cultiver au fond de nous cette attitude-là"

Un chrétien pourrait se satisfaire des prières que l'on fait, de l'amour qu'on porte à Dieu, des sacrements que l'on pratique... Mais la relation à l'autre, "c'est l'épreuve de vérité".

"Charité". Le mot a pris une connotation presque préjorative. Pourtant c'est un mot clé pour les chrétiens, dont le sens va bien au-delà de la simple aumône : la charité et l'amour, c'est la même chose. Explications du Père Étienne Grieu, président du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris.
 

La charité c'est ce qui fait "sortir d'une vision étriquée de la vie"

 

Faut-il être toujours charitable ?

"Il ne faut pas vouloir être charitable comme si c'était une sorte de devoir", prévient le P. Étienne Grieu, mais il est important de "désirer cultiver au fond de nous cette attitude-là". Et de garder en tête que ce qui s'oppose le plus à la charité "c'est le calcul". Donner sous condition, comptabiliser ce que l'on donne et ce que l'on reçoit. "La charité, l'amour, ça fait vraiment sortir du calcul."

Qu'est-ce donc que ça apporte d'être charitable ? La charité c'est ce qui fait "sortir d'une vision étriquée de la vie", lui donner une autre dimension. La charité c'est aussi ce qui fait progresser dans la vie de foi. "Il n'y a pas de meilleure école pour découvrir qui est Dieu que l'expérience de l'amour."

 


ÉCOUTER ► Soi et les autres

 

La charité, Qu'est-ce qu'en dit Jésus ?

Concrètement, que dit Jésus de la charité ? Est-ce qu'il demande d'ouvrir son cœur ? Son porte-monnaie ? La porte de sa maison ? Dans les Évangiles, on le voit, "c'est très frappant", jamais il ne refuse la relation à l'autre. "En plus de ça, Jésus dirige toujours ses pas et son attention vers ceux qui sont dans les plus grandes détresses." Ainsi pour un chrétien, "il a quand même ça à l'horizon : une priorité donnée au plus pauvre".

 



 

Pourquoi la relation à l'autre est-elle si importante pour un chrétien ?

Il est parfois tentant de se satisfaire des prières que l'on fait, de l'amour qu'on porte à Dieu, des sacrements que l'on pratique, de la lecture de la Bible... Pourquoi la pensée chrétienne insiste-t-elle tant sur la rencontre de l'autre? C'est que la relation à l'autre, "c'est l'épreuve de vérité", dit le jésuite. Pour que "l'amour de Dieu" ne "reste" pas "dans notre tête", il y a "le choc de la rencontre".

"La relation au frère c'est tout sauf simple." Il y a cette personne qu'on n'avait pas envie de croiser aujourd'hui, celui-là dont on se souvient qu'il nous a fait du mal un jour... Que faut-il faire face à eux ? La charité c'est ce qui invite à aller au-delà, "vers quelque chose de plus large" dit le Père Grieu. "La charité fondamentalement est de l'ordre d'un regard qui appelle l'autre : c'est lui dire qu'on n'a pas encore tout vu de lui..."

 

Invités

  • Père Étienne Grieu, prêtre, s.j., théologien, président du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 22h, le jeudi à 16h et le dimanche à 8h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Mathilde Hauvy est journaliste.