[Dossier] La Pentecôte, le don de l'Esprit saint

© Wikimédia Commons - La Pentecôte par Duccio di Buoninsegna (1308).

Dimanche 31 mai, les chrétiens célèbrent la Pentecôte. 50 jours après Pâques, et après l'Ascension du Christ vers le Père, les apôtres ont reçu le don de l'Esprit saint.

Qu'est-ce que la Pentecôte?

Le b.a.-ba du christianisme

Ce dimanche les chrétiens fêtent la Pentecôte. Ils célèbrent le don de l'Esprit saint reçu par les apôtres: recevoir l'Esprit saint, c'est recevoir le don de la foi.

Des disciples qui voient apparaître des langues de feu posées sur eux et qui se mettent à parler en toutes sortes de langues étrangères : c'est la Pentecôte. Une fête chrétienne que l'on célèbre ce dimanche 31 mai. Et qui invite à méditer sur l'évangélisation. Recevoir le don de l'Esprit saint, c'est recevoir le don de la foi : une expérience si forte qu'on a à cœur de la partager. C'est d'ailleurs la mission de tout baptisé. Comment s'y prendre ? Quel discours tenir pour parler de sa foi ? 
 

50 jours après Pâques

La Pentecôte intervient 50 jours après Pâques. 50 jours, c'est sept fois sept jours, "une semaine de sept semaines", en quelque sorte : "il y a là un symbolisme très fort qu'il faut lier à la force et à la puissance du message de Pâques", explique Sylvain Gasser. D'ailleurs, étymologiquement, en grec, pentêkostê signifie "cinquante jours".
 

le don de la foi

Au moment de Pâques, les apôtres ont été bouleversés par la mort et l'annonce de la Résurrection du Christ. Mais il est nécessaire de bien comprendre que la Résurrection, personne n'en a été témoin : ce que l'on nous a transmis, ce sont les récits des personnes qui témoignent avoir vu et rencontré le Christ ressuscité. "Personne ne peut dire qu'il a vu un corps s'élever, un corps se transformer, mais beaucoup disent : Christ est vivant, il est venu dans ma vie et il a changé le cours de ma vie."

 

L'expérience de Thomas : "le premier des grands croyants"

"On voit souvent dans la figure de Thomas le grand incrédule." Or, pour Sylvain Gasser, Thomas est "le premier des grands croyants" et son expérience qui est très forte est liée à celle de la Pentecôte. Dans l'Évangile de Jean, en effet, on lit qu'il veut toucher les plaies du Christ pour croire qu'il est vraiment ressuscité : le P. Gasser nous explique comment et pourquoi il y a là une expérience de foi véritable.

D'un côté, les disciples, qui disent : "Nous avons vu le Seigneur !" ; de l'autre Thomas qui dit : "Mon Seigneur et mon Dieu !". Pourquoi donc Thomas ne dit-il pas quelque chose comme "Je reconnais Jésus, l'homme de Nazareth que j'ai connu" ? Car il fait là "une déclaration de foi, répond le Père Gasser, il reçoit déjà une effusion de l'Esprit saint". Il tient un discours de foi que les autres n'avaient pas.

 

L'Esprit saint, maître de vie intérieure

Halte spirituelle, l'intégrale

"L'Esprit saint, c'est véritablement l'intimité de l'amour." À la Pentecôte, les chrétiens célèbrent la venue de l'Esprit saint sur les apôtres. Explications de Sr Jacqueline d'Ussel.

"J'ai découvert que l'Esprit saint était véritablement le maître intérieur vers lequel nous étions tout de suite orienté." Sr Jacqueline d'Ussel, membre de la communauté Saint-François-Xavier (SFX) et auteure de "Apôtre selon l'Esprit - Un chemin de vie intérieure" (éd. Parole et Silence). À l'occasion de la fête de la Pentecôte, elle nous aide à comprendre qui est l'Esprit saint pour les chrétiens. "Nous ne pouvons pas vivre en Dieu si si nous ne sommes pas animés par l'Esprit saint, et cela où que nous soyons, quel que soit notre âge, quelles que soient nos activités."
 

Qui est l'Esprit saint ?

On parle souvent des dons de l'Esprit saint, reçus par exemple lors du sacrement de confirmation, dans la tradition de l'Église catholique. Saint Thomas d’Aquin en a formulé sept : sagesse, intelligence, science, force, conseil, piété, crainte.

"Mais j'ai toujours envie de dire : Esprit saint qui es-tu ?" Pour les chrétiens c'est une personne. Mais comment la décrire ? Aux chapitres 14, 15 et 16 de l'Évangile de Jean, Jésus nomme à plusieurs reprises l'Esprit saint "le Paraclet". Un terme qui signifie à la fois le défenseur, le consolateur, celui que j'appelle auprès de moi. "J'aime beaucoup ce terme-là, confie Sr d'Ussel, parce qu'il montre l'Esprit saint comme étant la personne qui se tient auprès de nous, qui ne nous quitte pas et qui nous fortifie dans notre vie de chrétien.

 

L'Esprit saint et la Trinité

L'Esprit saint est l'une des trois personnes de la Trinité, avec Dieu le Père, et Jésus son Fils. "L'amour entre le Père et le Fils est intense, l'étreinte entre le Père et le Fils est si forte que c'est une personne." Jacqueline d'Ussel décrit l'Esprit saint comme une "personne lien, une personne communion" entre le Dieu père et son fils, "de la même façon qu'il est la personne communion entre tous les membres de l'Église, et la personne communion entre la Trinité et les membres de l'Église". Pour elle, l'Esprit saint, "c'est véritablement l'intimité de l'amour".

 

Les symboles pour représenter l'Esprit saint

Le vent qui souffle, le feu qui embrase, le source d'eau vive, la colombe... Autant de symboles qui évoquent le mouvement. "J'aime beaucoup ces symboles parce qu'ils évoquent justement la mobilité de l'Esprit saint, la vie, qui arrive souvent d'une façon déconcertante." Ces symboles suggèrent aussi l'idée de liberté. "Dieu est libre et l'Esprit saint est totalement libre." L'un des Pères de l'Église, saint Irénée de Lyon disait : "Là où est l'Église, là est la liberté, là où la liberté, là est l'Église et là est l'Esprit saint." L'Esprit saint est donc une figure indissociable de la liberté. 

"L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit." (Jn 14, 26) Pour Sr d'Ussel, "l'Esprit saint est un peu comme un répétiteur qui nous rappelle les paroles de Jésus, les gestes de Jésus mais en épousant le réel de ma vie ou le réel de telle Église locale ou de tel groupe d'hommes".

 

Émission enregistrée en 2009

 

Qu'est-ce que l'Esprit saint? par Nicole Fabre

Le b.a.-ba du christianisme

"L'Esprit saint fait naître la présence de Dieu en nous." Le terme "esprit" est la traduction du mot hébreu "ruah" qui veut dire souffle.

"C'est quelqu'un qui nous donne du souffle." On représente souvent l'Esprit saint par une colombe ou une flamme. Le terme "esprit" est ici la traduction du mot hébreu "ruah" qui veut dire souffle.
 

"L'Esprit saint fait naître la présence de Dieu en nous"

 

L'une des trois personnes de la Trinité

Vouloir comprendre qui l'Esprit saint, c'est s'approcher du mystère de la Trinité. Un Dieu en trois personnes, c'est le Dieu des chrétiens. "Il y a une dynamique d'amour à l'intérieur de Dieu, une dynamique d'ouverture à l'autre", explique Nicole Fabre.

 



 

Présence de Dieu

Quand il récitent le Credo, ou leur confession de foi, les chrétiens disent: "Par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S'est fait homme." Une phrase fondamentale, qui rappelle que l'Esprit saint est "celui qui fait naître la présence de Dieu en nous".

 

Émission diffusée en janvier 2017

 

Vivre dans l'Esprit saint

Vivre dans l'Esprit saint

Qui est l'Esprit saint? Que nous apporte-t-il? Comment se laisser entraîner par lui? François Lestang, bibliste, nous fait découvrir l'un des aspects majeurs de la foi chrétienne.

Le Dieu des chrétiens est à la fois Père, fils et Esprit: cette dimension trinitaire signe la spécificité du christianisme. Dans l’Evangile nous voyons Jésus, le fils, qui vient pour révéler aux hommes le visage de son Père. Les évangélistes mentionnent la présence de l'Esprit Saint depuis la scène de l’annonciation jusqu’à la croix en passant par le baptême du Christ, ou encore la tentation au désert. L’esprit, nous dit saint Jean, souffle où il veut, nous ne savons pas d’où il vient ni où il va.

Notre culture occidentale oppose le spirituel au matériel. Et associe le terme "esprit" à quelque chose d'évanescent, voire de brumeux. Or, "plus on accueille le souffle de Dieu, plus on est renvoyé à une dimension corporelle", explique le p. François Lestang. Le vrai signe que l'on a reçu l'Esprit Saint est la capacité que l'on a à aimer l'autre, l'aimer à la manière du Christ. Ainsi le souffle de Dieu manifesté aux apôtres que l'on célèbre à la Pentecôte révèle-t-il un esprit qui soude et unit les hommes les uns aux autres. La vocation du soufle c'est de prendre chair en nous, de s'incarner.

Les charismes, dons de l'Esprit saint

Le b.a.-ba du christianisme

Pour les chrétiens, les charisme sont des dons reçus de l'Esprit saint, qui permettent d'agir en vue du bien des autres, au nom de Dieu. Explications.

Émission diffusée en juin 2019

 

Sur le même thème :