Faut-il aller à la messe le dimanche?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

mardi 4 septembre 2018 à 22h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Corinne SIMON/CIRIC - Messe dominicale en l'église Saint-François de Molitor (Paris)

Au moment de la rentrée, la messe dominicale mérite que l'on s'y arrête. Pourquoi participer à la célébration eucharistique est important, vital diront certains, pour les chrétiens?

Les débats sur le travail dominical ont fait couler beaucoup d'encre. Et continuent de nous interroger sur le sens spirituel du dimanche. Pour les chrétiens c'est un jour consacré à Dieu, qui fait plonger dans le mystère de la mort et de la résurrection du Christ. Quels en sont les fondements bibliques ? Pourquoi faut-il aller à la messe ou au culte le dimanche quand on est catholique ou protestant ? Tout l'enjeu pour un croyant c'est d'en faire autre chose qu'une obligation, une pratique culturelle ou une habitude qui nous ferait passer à côté du caractère extraordinaire de l'eucharistie.

 

LA MESSE, MODE D'EMPLOI - Rendez-vous hebdomadaire des catholiques, la messe rassembles les fidèles chaque dimanche. Un temps de prière où chaque parole, chaque geste et chaque silence a un sens. Un dossier pour comprendre la messe.
> En savoir plus

 

Le dimanche, un jour pour Sanctifier le jour du Seigneur

"Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui est dans ta ville." (Ex 20, 8-10)

 

Consacrer un jour entier à Dieu, c'est un héritage biblique. Dans l'Ancien Testament, le dimanche, c'est le 7e jour, celui où Dieu a créé le monde et "veut sanctifier la création", explique le Père de Cagny, c'est-à-dire "la remplir de sa présence".

 



 

Le dimanche, jour de la résurrection du Christ

Accomplissement du sabbat de l'Ancien Testament, le dimanche est aussi le jour de la résurrection du Christ. "C'est plus qu'un souvenir, un souvenir qui s'actualise, qui rend l'événement présent, de sorte que  lorsqu'on va à la messe le dimanche, on ne fait pas qu'obéir à une demande de Dieu ou de l'Église, on a le désir que ce jour soit rempli de la présence du Seigneur."

Les juifs célèbrent le sabbat du vendredi soir au samedi. Pour les chrétiens, c'est important que ce soit le dimanche, perçu comme le "huitième et premier jour d'une création nouvelle". "C'est pour nous un signe très fort que la résurrection du Chrtist inaugure une nouvelle création, où l'humanité entière est sauvée, invitée à entrer dans cette nouvelle alliance." 

 

Invités

  • Père Olivier de Cagny, prêtre du diocèse de Paris, responsable de la Commission de pastorale liturgique et sacramentelle

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 6h et à 12h30

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Élise Chardonnet