La laïcité, une chance pour Dieu (3/5) Sortir la vie spirituelle des étroitesses des religions

Présentée par UA-143059

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle

mercredi 28 octobre à 5h30

Durée émission : 12 min

Halte spirituelle

© Corinne SIMON/CIRIC - 4 octobre 2020 : Illustration, main d'une fidèle en prière. France.

"Malheureusement le christianisme est devenu une religion comme les autres!" Pour Marie-Christine Bernard le discours de Jésus "fait sortir la vie spirituelle des étroitesses des religions".

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

"Et si la religion posait problème à Dieu ?" Dans un essai décapant, la théologienne Marie-Christine Bernard aborde un "double sujet" - Dieu et la laïcité. Sujet "trop grave" pour ne pas en parler. Près de neuf mois après sa parution, alors que la France est sous le choc de l'assassinat de Samuel Paty*, le débat sur la laïcité à la française est plus vif que jamais. Un thème auquel la théologienne s'intéresse depuis plusieurs années, car Marie-Christine Bernard est aussi l'interprète et l'auteure d'un spectacle, "Et si Dieu était laïc ?". Dans "La laïcité ça repose Dieu" (éd. Le Passeur), elle développe une thèse originale : la laïcité est non seulement une chance pour vivre la pluralité en société, mais aussi une chance pour Dieu.

 

"Malheureusement, le christianisme est devenu une religion comme les autres, c'est terrifiant, ça, ça n'aurait jamais dû se produire !"

 

Les dogmes en question

Au sein des religions, et notamment du catholicisme, il existe des dogmes, des points de doctrine établis comme des vérités incontestables. L'Église catholique définit le dogme comme "vérité de foi contenue dans la Révélation et proposée par le Magistère extraordinaire de l’Église à l’adhésion des catholiques"(1). Le dogme est important, convient la théologienne. Tel un point de repère, il "balise le chemin de foi". Mais "attention, prévient-elle, le dogme n'est pas la foi, c'est un ensemble de repères pour mener son chemin de foi".

Ce à quoi doit nous aider le dogme, explique la théologienne, c'est à mettre notre confiance, une "confiance absolue et définitive", en "celui qu'on appelle Dieu". Dans un chemin de foi, parfois les dogmes aident à avancer, parfois ils n'aident pas. Parfois aussi, il n'y a pas de balise, pas de réponse à des questions que l'on se pose ou parfois le dogme "répond à des questions que l'on ne se pose plus".

 

"sortir des étroitesses des religions"

Peut-on imaginer que le christianisme fatigue Dieu ? "Malheureusement, le christianisme est devenu une religion comme les autres, c'est terrifiant, ça, ça n'aurait jamais dû se produire !" En nous enjoignant d'"utiliser" les "dogmes pour vivre dignement en humain" Jésus nous a proposé "une ouverture incroyable, qui fait sortir la vie spirituelle des étroitesses des religions". 

Et pourtant, ne faut-il pas organiser les choses ? "Alors ça c'est autre chose, on en reparlera - comment est-ce qu'on peut institutionnaliser cette démarche quand elle est vraiment une démarche spirituelle réelle ? - mais en attendant, là, pour l'instant, on est pris dans les filets d'une religion, c'est-à-dire avec ses rituels, son mode d'organisation, son langage..." Et avant d'y entrer, "il ne faut pas perdre de vue", insiste la théologienne, qu'un "itinéraire spirituel est un itinéraire de construction de soi".

 

* Cette émission a été enregistrée avant l'assassinat de Samuel Paty
(1) Source : portail de l'Église catholique en France

 

Invités

  • Marie-Christine Bernard, théologienne, anthropologue, essayiste

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 15h et 20h45

L'émission de référence de RCF! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.  

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.