La passion du Christ, une expérience miséricordieuse

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

vendredi 18 mars 2016 à 23h00

Durée émission : 55 min

La passion du Christ, une expérience miséricordieuse

© Emmanuel Falque

Jésus a vécu sa Passion comme un homme: il a vraiment eu peur de la mort et s'est posé la question angoissante du sens de son existence. Emmanuel Falque répond à Béatrice Soltner.

"La Passion c'est d'abord ce que nous vivons, nous n'allons à Dieu qu'en passant par l'homme". Dans "Triduum philosophique", l'expérience humaine est au coeur de la réflexion d'Emmanuel Falque. Pour lui, chacune des expériences théologiques correspond à une expérience humaine. "Il faut que le Christ soit d'abord un homme tout court car Dieu a besoin de rencontrer notre humanité, pour la transformer", explique-t-il.

Lors du Vendredi saint, le Christ affronte la fin de vie: comme nous tous. "Et nous allons l'affronter comme lui", précise Emmanuel Falque. Le Christ a vraiment vécu notre expérience, il a vraiment eu peur de la mort, il a vraiment été "un homme tout court". On a tous en effet peur de la mort, même si pour certains c'est une fin, pour d'autres un passage... "L'essentiel c'est de comprendre que le Christ est mort comme tout le monde, de la même mort que celle dont on mourra tous", souligne le philosophe.

Dans les Evangiles, le Christ ne cesse d'être ouvert à un autre. "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?" (Mt 27, 46), adresse-t-il à Dieu, son père, au moment de mourir. Tout donner même sa mort, sans attendre de résultat.  Quel a été le sens de notre vie? Au seuil de la mort, la question se fait angoisse. A Gesthsémani le Christ est passé de la peur à l'angoisse. Il n'a pas seulement eu peur de la mort, il s'est aussi posé la question du sens de la vie et de sa vie. "Non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux." (Mt,26,17).

Invités

  • Emmanuel Falque , philosophe

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 23h et le samedi à 21h

L'émission de référence de RCF ! Un format court et quotidien, complété par une version intégrale le samedi, pour engager une réflexion spirituelle profonde et accessible, autour d'une thématique d'actualité.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.