Le Carême, une longue retraite

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

mardi 16 février 2016 à 13h30

Durée émission : 25 min

Le Carême, une longue retraite

Le Carême c'est prier pour redécouvrir Dieu, jeûner pour se priver de ce qui centre sur soi, servir l'autre pour aller vers Dieu. Bénédicte Draillard reçoit le p. Bruno Houpert.

Le Carême permet de progresser dans une ouverture du coeur vers soi, vers les autres et vers Dieu. C'est comme une longue retraite, où malgré les hauts et les bas, on avance dans une connaissance intérieure du Christ. C'est-à-dire une amitié avec lui. On peut en effet dire que l'on est croyant comme l'on parle d'un fait acquis. Mais notre foi irradie-t-elle notre manière d'agir ou de parler? Le Carême, c'est 40 jours pour dire l'essentiel est là. Et, dans la prière, toujours redécouvrir Dieu, ne jamais l'enfermer dans une image que l'on a de lui. Pour le père Bruno Houpert, "ce n'est pas un temps où prendre de bonnes résolutions que l'on ne tiendra pas". Il s'agit plutôt de se "donner un axe" et considérer par exemple un aspect de sa vie: une façon d'être avec les autres, d'être vrai avec soi, de prier, etc. "Un pas à faire aujourd'hui pour grandir en humanité."

40 jours jusqu'à Pâques: le temps du renouvellement. Le peuple hébreu qui fuit l'esclavage en Egypte passe par le désert. Sur cette terre aride où l'on manque de tout, les Hébreux ont finit par douter de Dieu. Il a fallu toute la patience de Moïse - et de Dieu - pour arriver à la terre promise. Et de la part des Hébreux, il a fallu placer leur confiance en Dieu. De la même manière, pour nous au XXIè siècle, le Carême se veut être un moment où l'on cherche à sortir de ses habitudes, confortables certes, mais qui enferment le plus souvent. Dans ce qui déstabilise il y a une brèche où Dieu peut entrer. Vivre le Carême c'est un choix, c'est en quelque sorte choisir la vie.

"On ne peut pas aller vers Dieu sans se tourner vers les autres."

Un temps de tentations? La tentation du chrétien est de toujours de vouloir maîtriser sa vie, se centrer sur son aura et sa réussite. Dans le récit des tentations du Christ au désert, écrit par l'évangéliste Luc, le diable veut faire croire à Jésus qu'il peut y arriver tout seul. Il veut lui faire croire que l'on peut être maîre de sa vie. Les chrétiens sont appelés à se rendre compte que Dieu est celui qui donne du sens - non pas un besoin utilitaire de Dieu pour pouvoir se dire heureux car bien des gens qui ne croient pas se disent heureux! Dieu donne un sens ultime à ce que nous vivons, son amour éclaire et fortifie.

Invités

  • Père Bruno Houpert, responsable du Service d'initiation chrétienne et de la pastorale sacramentelle et liturgique du diocèse de Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 22h et le jeudi à 16h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.