Le sens du Carême, un temps d'accueil

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

jeudi 2 mars 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Image CIRIC

À l'origine, le Carême était un temps pour faire découvrir la foi chrétienne à ceux qui voulaient recevoir le baptême. Explications du P. Geoffroy de la Tousche au micro de Mathilde Hauvy.

Carême, étymologiquement, le mot signifie 40. Un chiffre qui revient souvent dans la Bible, pour désigner une période dirant laquelle Dieu a quelque chose à dire, à faire comprendre. Ce mercredi 1er mars, les chrétiens sont entrés en Carême. Un temps important de l'année liturgique: qu'est-ce qui se joue dans cette période qui mène à Pâques? Est-ce uniquement un temps de privations et de pénitences?
 

 

40 dans la Bible

Ce sont les 40 ans que le peuple d'Israël a passés dans le désert, de la sortie d'esclavage en Egypte jusqu'à leur arrivée en Terre promise. Les 40 jours prohétisés par Jonas pour la conversion de la ville de Ninive. Les 40 jours que Jésus a passés dans le désert, juste après son baptême. Même aujourd'hui, ce chiffre est considéré par beaucoup de psychologues comme celui d'un passage. Par exemple, on parle de crise de la quarantaine, rappelle le P. de la Tousche. "Une période où l'on ne sait pas bien où l'on va, mais où l'on sait que si l'on ne fait pas le point maintenant, ce serait dommage de rater cette étape."
 

le dimanche, une "pause"

"Les premiers commentateurs de la Bible, les Pères de l'Église, disaient que le dimanche, on ne jeûne pas et on ne pleure pas." Car le dimanche est le jour où l'on célèbre la résurrection du Christ.
 

"Le Carême n'a pas été inventé pour les chrétiens, mais pour les païens qui voulaient devenir chrétiens."

 

à l'origine, un temps d'enseignement

Autour du IVè siècle, devant l'afflux de personnes demandant le baptême, on a "littéralement inventé une période avant Pâques" pour faire enseigner les fondamentaux de la foi chrétienne. Durant 40 jours, ces adultes venaient vivre autour de la cathédrale pour vivre un temps de catéchèse, de découverte de l'Évangile et de la foi de l'Église. "Le Carême n'a pas été inventé pour les chrétiens, mais pour les païens qui voulaient devenir chrétiens." Aujourd'hui, on pourrait le définir comme "un temps particulier aux chrétiens pour accueillir de nouveaux frères et sœurs", explique le P. de la Tousche.

 

Invités

  • P. Geoffroy de la Tousche , prêtre du diocèse de Rouen, curé de la paroisse Saint-Jean-Paul II à Dieppe

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mercredis à 06h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Mathilde Hauvy sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.