Le triomphe avant la croix: Que signifie l'entrée de Jésus à Jérusalem?

Présentée par UA-166851

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

lundi 22 mars à 13h30

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Fidèle tenant à la main du buis, lors de la célébration de la messe des Rameaux en l'égl. Saint Jean Baptiste de Belleville à Paris (75), Franc/ Corinne Simon /CIRIC

Six jours avant la Pâque juive, Jésus vient à Jérusalem. La foule l’acclame lors de son entrée dans la ville. Dans le calendrier liturgique chrétien, c'est le dimanche des Rameaux.

00:00

00:00

Le dimanche précédant Pâques, les catholiques fêtent les Rameaux : l'entrée de Jésus à Jérusalem. Que symbolise cette entrée triomphale et dans quel état d'esprit est le Christ à ce moment-là ?

Pauline de Torsiac tente de répondre à ces différentes questions en compagnie du père Nicolas de Boccard, prêtre du diocèse de Lyon et canoniste.
 

Le contraste entre la fête des rameaux et L'entrée dans la passion

La fête des Rameaux est un état de joie, d'euphorie qui paraît bien loin de la douleur de la Passion du Christ dans laquelle Jésus va entrer quelques jours plus tard. Pour le père Nicolas de Boccard, ce contraste symbolise différentes choses.

"Ce contraste m'amène deux réflexions, la première c'est que la fête de Pâques évidemment est une libération, c'est notre rédemption, Jésus donne sa Vie par amour pour nous et les jours tragiques que nous allons vivre nous y préparent, mais pour nous chrétiens, nous préférons souvent la fête de Noël, fête de la Joie alors que Pâques c'est vraiment la fête de la Joie [...] la deuxième c'est que Jésus n'est pas venu abolir mais accomplir" explique-t-il.
 

Le dimanche des rameaux

Jésus sait que le lendemain de son entrée à Jérusalem il va être mis à mort. "Jésus sait très bien que la Vérité n'est pas aimée et que ses gestes ne seront pas accueillis par tous" explique le père de Boccard. Il est dans un état d'esprit humble et serein malgré ce qui l'attend.

Le dimanche des Rameaux, c'est le dimanche des palmes "c'est un rappel avec la première alliance"  avec ces bouquets qui symbolisent les réjouissances du Lévitique. L'objectif de ce mélange de plantes est de symboliser la Vie au-delà de la mort. C'est une tradition juive, qui a été reprise au VIIème siècle par les chrétiens. Un moyen de fêter le signe " de la victoire du Christ" explique le père Nicolas de Boccard.

Le dimanche des Rameaux symbolise aussi la fête des jeunes depuis quelques années car "traditionnellement le jour des Rameaux, depuis 1985, le pape confiait la croix des JMJ aux jeunes" explique le père Nicolas de Boccard.

Invités

  • Père Nicolas de Boccard, Prêtre du diocèse de Lyon, canoniste.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 13h30 et le mardi à 22h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Pauline de Torsiac sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Pauline de Torsiac