Narthex, nef, transept: décryptage de l'architecture des églises

Présentée par UA-136790

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

lundi 14 septembre à 13h30

Durée émission : 25 min

Narthex, nef, transept: décryptage de l'architecture des églises

© 2020-Wikipedia-Construite entre 1120 et 1150, la basilique de Vézelay est une illustration majeure de l'architecture romane et de l'art roman en général

Le plan et l'orientation des églises n'ont rien du hasard. Visite guidée avec Bernard Berthod, spécialiste d’art liturgique, conservateur du musée d'art religieux de Fourvière à Lyon.

00:00

00:00

A  l'occasion des Journées du Patrimoine, Pauline de Torsiac nous propose de pousser cette semaine les portes de nos églises, cathédrales, basiliques et abbatiales. 
"Dans les premiers siècles, les églises sont des lieux privés. Puis au début du IVème siècle, ces églises vont être construites sur un lieu significatif, c'est-à-dire le tombeau d'un martyr parce que l'on fait mémoire. Cela va perdurer durant quelques siècles mais avec la mise en place de la manière de vivre médiévale, où l'on se regroupe, rapidement l'église, qui concentre la force morale des habitants va se trouver au centre du village ou de la ville, souvent à côté du château seigneurial, qui lui a fonction de défendre physiquement les habitants", explique l'historien Bernard Berthod.

Basilique ou cathédrale : quelle différence 

Très tôt, il y a eu deux types de communautés chrétiennes : ceux qui s'enferment ensemble et forment le monachisme et ont une église au sein de leur monastère et ceux qui se retrouvent en paroisse. L'autorité de celui qu'on appellera ensuite évêque est fondée sur le lieu où il réside. "Il s'assoit dans l'église sur une cathèdre, ce qui va donner le mot de cathédrale. Il ne faut pas l'assimiler au mot de basilique qui est un mot antique au départ, pas du tout chrétien. Avec la paix de l'Eglise au IVème siècle et l'autorité de Constantin, Constantin va établir des églises en forme de basiliques, des églises vénérables fondées sur le tombeau de Pierre à Rome, du Saint-Sepulchre à Jérusalem. C'est une maison que le roi donne au peuple de Dieu et à la communauté. Ces grandes basiliques très vénérées font ensuite faire des petits. Le Pape de Rome va donner la permission à ses frères évêques d'ériger telle ou telle église vénérable avec la même puissance spirituelle que les basiliques romaines". 

Un plan en forme de croix grecque, puis latine 

L'église va s'organiser en fonction du service qu'elle rend, indique Bernard Berthod. Il va falloir faire de la place pour le clergé qui va vouloir se différencier du non-clergé. L'autel est le lieu central de l'église, les transepts permettant aux personnes d'être plus proches, plus présentes et de mettre en place le choeur chantant des gens qui accompagnent la liturgie.  "Il y aussi des églises rondes, comme la basilique du Saint-Sépulchre à Jérusalem, qui permettent de voir le centre de partout".

Tournées vers l'orient 

Les églises sont orientées vers l'Orient, le lieu où le Christ est mort et ressuscité. C'est le jour qui se lève. "On a très vite assimilé le Christ au soleil levant, à Janus", souligne Bernard Berthod.  Parvis, narthex, nef, choeur... Le conservateur du musée d'art religieux de Fourvière à Lyon nous explique chacun de ces termes et leur signification. 

 

Invités

  • Bernard Berthod, historien et spécialiste de l'art liturgique, conservateur du musée d'art religieux de Fourvière.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 13h30 et le mardi à 22h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Pauline de Torsiac