[Noël] Ils ont annoncé le Messie : qui sont les prophètes ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

jeudi 7 décembre à 16h00

Durée émission : 25 min

[Noël] Ils ont annoncé le Messie : qui sont les prophètes ?

© Henri GAUD/CIRIC - Les Prophètes Ezéchiel, Jerémie, Isaïe et Moïse, peinture murale du Palais des Papes, Avignon (84), France.

Bien avant la naissance de Jésus, que l'on célèbre à Noël, l'arrivée d'un Messie avait été annoncée par les prophètes. Qui sont-ils ? Comment parlaient-ils de cet envoyé de Dieu ?

00:00

00:00

"Messie" vient du mot hébreu mashia'h, qui veut dire "envoyé" et dont la transposition grecque, christós, a donné "Christ". Ainsi, quand on parle de Jésus on fait appel personnage historique et quand on dit qu'il est le Christ, "on fait une confession de foi", comme l'explique Anne Soupa. Pourquoi Jésus est-il le Messie pour les chrétiens ? Comment a-t-il été annoncé par les prophètes ?
 

La domination romaine au Ier siècle a suscité l'attente d'un Messie libérateur. "Et c'est là où il y a un quiproquo avec la venue de Jésus : beaucoup attendaient la libération politique du joug romain"

 

L'attente d'un messie dans la Bible

Dès le Livre du Deutéronome, dans l'Ancien Testament, "on a une veine prophétique". Le Prophète Isaïe annonce : "Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix »." (Is 9, 5)

C'est après la chute de Jérusalem en 586 av. J.-C. et l'exil des juifs à Babylone que l'attente d'un Messie se fait sentir de façon plus pressante. "Le peuple était dans un grand désarroi, nous dit Anne Soupa, il avait perdu son temple, son roi, sa terre, et l'attente d'un Messie s'est développée jusqu'au siècle premier."

 



 

À quoi ressemble le Messie qu'espèrent les juifs ?

"Les juifs ont eu plusieurs images du Messie", rappelle Anne Soupa. Souvent c'est la description du prophète Daniel - "un Fils d'homme" - qui revient. "Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme" (Da 7, 13)*. Description qui sera aussi reprise par les évangélistes.

La domination romaine au Ier siècle a suscité l'attente d'un Messie libérateur. "Et c'est là où il y a un quiproquo avec la venue de Jésus : beaucoup attendaient la libération politique du joug romain". À ce titre, Jésus n'a pas été le Messie que certains attendaient.

 



 

Le rôle des prophètes dans l'attente du Messie

Le prophète est un homme qui "parle au nom de Dieu", un porte-parole "au sens fort du mot". Anne Soupa souligne que "le prophétisme est une caractéristique majeure d'Israël", et que "d'une certaine façon ça rééquilibre le poids de la loi". Or la loi, centrale en Israël, peut avoir suscité des dérives, notamment les dérives "légalistes" : ce contre quoi les prophètes se sont "érigés".

Jérémie, Moïse, Jonas... Les prophètes partagent le sentiment d'être appelés et aussi d'être "incapables de porter la parole de Dieu". Leur rôle est de délivrer une parole "à temps et à contre-temps", parfois pour "louer" ou pour bannir et faire des reproches. "Ils ont une familiarité avec les Écritures et une sorte de connivence intérieure très forte" avec Dieu. "Ce sont des gens de prière et d'intériorité mais qui en même temps sont plongés dans le contexte historique de leur temps."

 

*Source : AELF
 

Invités

  • Anne Soupa , bibliste,

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 16h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Mathilde Hauvy sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy