Noël, la fête de la paix ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

lundi 25 décembre 2017 à 8h00

Durée émission : 25 min

Noël, la fête de la paix ?

© Wikimédia Commons - Nativité par Charles Le Brun

Célébrée à Noël, la naissance du Christ inaugure un nouvel art de vivre ensemble, celui de l'amour et de la paix.

"L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte. Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur.
Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »
" (Lc 2, 9-14)*

 

La paix, un nouvel art de vivre ensemble

C'est à des bergers que les anges annoncent l'arrivée du Messie, dans la grande tradition biblique qui veut que ce ne sont pas les "grands" qui sont les premiers informés. Et quand les anges affirment "Paix sur la terre", ils annoncent que cette paix a lieu dès aujourd'hui. "Elle prend corps aujourd'hui dans nos vies et c'est ça qu'on fête : la présence de Dieu sur la terre", explique Clémence Rouvier. Avec tout ce qu'il y a d'universel dans ce message, dont tout le monde peut bénéficier. La naissance du Christ inaugure "un nouvel art de vivre ensemble", celui de l'amour et de la paix.

 



 

 

Aux hommes de choisir la paix

"Paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime" est une référence au livre d'Isaïe : "Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ».06 Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !" (Is 9, 5-6)*

Ces deux textes "nous aident à comprendre qui est ce Dieu qui vient à nous", pour la théologienne. La paix que Dieu annonce est sans limite dans le temps et dans l'espace. "Mais ça ne se fera pas sans nous, pour Clémence Rouvier, car ça passe par nous, par notre monde." L'homme reste libre en effet de répondre à l'appel de Dieu.

*Source : AELF

 

Invités

  • Clémence Rouvier , théologienne, maître de conférences à l'Institut catholique de Paris (ICP)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h00 et 16h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Mathilde Hauvy sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Mathilde Hauvy est journaliste.