Pourquoi lire les Actes des Apôtres ? 4/4

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

vendredi 17 août à 6h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Corinne SIMON/CIRIC - "Ce sont vraiment les débuts de l'Église qui sont racontés là"

Bientôt la fête de la Pentecôte, les chrétiens célèbrent le don de l'Esprit saint aux apôtres. C'est dans le livre des Actes des Apôtres que ce moment fondateur est décrit.

Les Actes des Apôtres, un livre du Nouveau Testament qui vient après les quatre Évangiles. Il raconte les événements qui ont eu lieu après la résurrection du Christ en mettant en avant deux personnages fondamentaux, Paul et Pierre. Pourquoi faut-il lire les Actes des Apôtres? "Ce sont vraiment les débuts de l'Église qui sont racontés là" explique Marie-Pia Ribéreau-Gayon. 
 

Qui sont les apôtres ?

Les apôtres étaient les Douze qui ont accompagné Jésus à l'origine. Mais de nombreux disciples les ont rejoints peu à peu. Le terme "apôtre" recouvre donc les Douze et aussi des disciples comme Paul, qui n'a pas fait la connaissance de Jésus mais qui l'a rencontré de façon mystérieuse sur le chemin de Damas.

 



 

Qui a écrit les Actes des Apôtres ?

Le livre commence par "Cher Théophile". Or on sait que saint Luc a adressé son Évangile à ce même Théophile. On peut donc penser avec Marie-Pia Ribéreau-Gayon que le livre des Actes des Apôtres constitue la suite de l'Évangile de Luc. "Luc a écrit le premier tome sur l'agir de Jésus et le deuxième tome sur la façon dont les apôtres vont être des témoins et vont continuer à agir." Le texte a été écrit dans les années 90, à un moment où les Églises étaient déjà constituées. Ce qui ne fait pas du récit de Luc un précis d'histoire. "Il y a de l'histoire mais c'est fortement théologique."

 



 

Un Moment fondateur, la Pentecôte

"La pentecôte, ou l'envoi de l'Esprit c'est ce qui permet aux apôtres de sortir et d'aller évangéliser." Au chapitre 2 des Actes des Apôtres, Luc décrit ce moment fondateur. 
 

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient.
(Ac 2, 1-6)

 

Ce don de l'Esprit qui est décrit, le Christ l'avait annoncé. "Le Christ nous avait dit je vais partir mais je vous laisserai mon Esprit pour vous guider", explique la bibliste. L'Esprit saint c'est "l'essentiel de Dieu qui nous accompagne".

 

Invités

  • Marie-Pia Ribéreau-Gayon , bibliste, enseignante en Écriture sainte, responsable du Theologicum en ligne de l'Institut catholique de Paris (ICP)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à 22h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Mathilde Hauvy est journaliste.