Pourquoi une telle dévotion à Marie chez les catholiques?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

mercredi 9 mai à 6h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC - Juillet 2017 : fête de Noantri, procession de la Madone du Fleuve à Rome, Italie.

On dit du mois de mai qu'il est le mois de Marie - et il existe de très nombreuses fêtes mariales. Pourquoi la mère de Jésus fait-elle l'objet d'une si grande dévotion chez les catholiques?

00:00

00:00

Traditionnellement dans l'Église catholique, on dit que le mois de mai est "le mois de Marie". Mais il existe au total une quinzaine de fêtes mariales, environ une par mois. "Comme si on était invité à vivre notre vie chrétienne vraiment avec Marie, qui nous accompagne, qui accompagne le peuple pour qu'on mette l'Évangile en pratique.François Vayne, auteur de "Prier 15 jours avec Marie au cœur de ses apparitions" (éd. Nouvelle cité), explique pourquoi Marie est si importante dans l'Église catholique.
 

 "Tout ce qu'elle a fait au long de sa vie c'est faire des médiations entre l'Esprit saint que son fils voulait nous donner et nous

 

QUI EST MARIE ?

La mère de Jésus tient une place particulière dans l'Église catholique, dont on dit qu'elle est la mère. Elle est celle qui, avec douceur et bonté, présente les prières des fidèles à son fils. Quand l'ange Gabriel lui apparaît, comme on peut le lire dans l'Évangile, il la nomme "Comblée-de-grâce". "L’ange entra chez elle et dit : «Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.»" (Lc 1, 28) Pour François Vayne ce nom montre que Marie "est comme un vase remplit de Dieu seul, en elle il n'y a pas d'obstacle à l'amour de Dieu, pas d'égoïsme, pas de repli sur soi, elle est totalement libre". 
 



 

Marie est-elle la mère des croyants ?

Dans les Évangiles, Marie est assez discrète. On la trouve notamment au pied de la croix. "Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : «Femme, voici ton fils.» Puis il dit au disciple : «Voici ta mère.» Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui." (Jn 19, 26-27) "Marie devient la mère de Jean, explique François Vayne, et donc la mère de tous les disciples la mère de l'Église." Les textes du concile Vatican II disent que Marie est mère de chaque catholique. "À condition de bien comprendre que l'Église c'est pas une institution, une administration cléricale, c'est un corps dont on est chacun membre, Marie est mère des membres du Christ qui forment l'Église." 

 



 

Marie médiatrice

On dit de Marie qu'elle est médiatrice de toutes les grâces que Jésus veut nous donner. "Tout ce qu'elle a fait au long de sa vie c'est faire des médiations entre l'Esprit saint que son fils voulait nous donner et nous." C'est ainsi que François Vayne comprend les apparitions mariales, "elle continue à travers ses apparitions dans le monde : elle déborde d'Esprit saint pour nous le transmettre".

Parmi les très nombreuses fêtes mariales, l'Assomption. Chaque année au 15 août, les catholiques célèbrent la montée au ciel de Marie. Catholiques et orthodoxes croient en effet que Marie est montée au ciel, corps et âme. L'Église catholique en a fait un dogme en 1950. Pour François Vayne, ce dogme de l'Assomption nous enseigne ceci : "À travers elle toutes les belles réalités de la vie ont valeur d'éternité, elle nous représente au ciel, rien ne sera perdu de tout ce que l'on vit de beau sur terre."

 

Invités

  • François Vayne , journaliste, écrivain, directeur du service Communication du Grand magistère de l'Ordre du Saint-Sépulcre (Vatican)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mercredis à 06h00

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Mathilde Hauvy sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Mathilde Hauvy

Mathilde Hauvy est journaliste.