Prier, oui, mais comment?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

vendredi 14 juillet 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© Jean-Matthieu GAUTIER/CIRIC - 30 juillet 2016 : JMJ à Cracovie. Jeunes pèlerins se recueillant lors de la veillée de prière, Wieliczka, Pologne.

Joindre les mains, se recueillir dans un lieu de culte, marcher en pèlerinage... autant de pratiques religieuses que l'on nous enseigne et que l'on peut apprendre à tout âge.

C'est naturel à l'homme de s'adresser à Dieu, à un dieu: "comme un élan", explique Claire de la Bretesche. Joindre les mains, se recueillir dans un lieu de culte, marcher en pèlerinage... autant de pratiques religieuses que l'on nous enseigne et que l'on peut apprendre à tout âge. "Les familles chrétiennes ont une vraie mission auprès des enfants pour leur enseigner à prier." Mgr Gérard Defois disait que prier s'apprend sur les genoux de la mère. Mais même à 80 ans, on peut découvrir la foi et apprendre le signe de croix.
 

Le signe de croix, point de départ de la prière

Le signe de croix est une façon de dire bonjour à Dieu. De se rappeler aussi que Dieu est un et trois: qu'il est Dieu fait homme en Jésus, que son Amour se donne dans l'Esprit saint. Dire "Au nom du Père..." en touchant son front, pour signifier que Dieu est à l'origine de toute vie, de toute pensée dans le monde ; "et du Fils...", la main sur le cœur, car Dieu nous aime et qu'il est père ; "et du Saint-Esprit", en touchant ses deux épaules, lieu de l'action: le Saint-Esprit nous pousse à agir. Par le signe de croix, on se revêt de la présence de Dieu.
 

Le silence, capital pour prier

Parfois on a tant de choses à dire qu'on oublie l'importance du silence. "La prière demande une rupture avec l'agitation de nos vies". Saint Paul a dit combien l'Esprit-Saint parle en nous dans la prière, un lieu où "Dieu nous attire à lui".

Marie, une grande puissance d'écoute

Nos prières s'adressent à Dieu, premier objet de notre amour et de nos questionnements. Si on a du mal à prier Dieu comme un Père, prier Jésus - Dieu fait homme - permet de mieux connaître le Père. "Dieu nous a donné une mère", rappelle Claire de la Bretesche. Marie est celle qui montre le chemin, "elle a une grande puissance d'écoute de nos prières".

 

Invités

  • Claire de la Bretesche , diplômée en théologie, formatrice en catéchèse pour adultes

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 22h, le jeudi à 16h et le dimanche à 8h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.