"Je me prends souvent la tête avec le Christ !"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Chemin de foi

dimanche 8 septembre à 10h00

Durée émission : 25 min

"Je me prends souvent la tête avec le Christ !"

© 2019 RCF Haute-Savoie

Cyprien Messié, vingt-sept ans, a fait des vœux temporaires dans la congrégation des Oblats de Saint François de Sales. Une vocation découverte au cours d'une adolescence difficile.

00:00

00:00

Coupe courte, tee-shirt, passion pour le rugby. Cyprien passerait pour un jeune comme les autres, s'il n'y avait pas cette grande croix argentée qu'il porte autour du cou. Signe de ses voeux religieux, de pauvreté, obéissance, chasteté.
"Etre religieux, c'est montrer qu'il n'y a pas que le profit et l'égocentrisme dans la vie. Et cela veut dire que le Christ est présent pour nous. Et donc, dans le monde". 
Aujourd'hui, Cyprien est heureux, épanoui, confiant. Il vit en Autriche, à Vienne, dans une communauté d'Oblats. "Nous sommes dix, de différentes nationalités. Moi, je vais à l'Université, je pratique le rugby et j'ai pas mal d'engagements dans notre paroisse. Je participe à une association d'accueil de migrants". 

"CHANGER MA DIRECTION DE VIE, ÊTRE LIBRE DE ME DONNER AUX AUTRES ET À DIEU, SANS ME RENIER"

Le parcours du jeune religieux n'a pas été rectiligne. "J'ai eu une adolesence difficile. Avec des problèmes d'addiction à la drogue. A un moment, je me suis fatigué de ne pas être heureux et de ne pas rendre les autres heureux. J'ai rencontré le Seigneur pendant les messes et les temps de prière proposés dans mon établissement". 
A l'époque, Cyprien est scolarisé au collège-lycée Saint-Michel d'Annecy. Un établissement tenu par les Oblats de Saint François de Sales. "Ils ont été à l'écoute, m'ont accompagné coûte que coûte". "Quand je me suis avoué que j'étais attiré par une vie religieuse, j'ai su que, dans cette congrégation, je pourrais être moi-même. Changer ma direction de vie, être libre de me donner aux autres et à Dieu. Sans me renier".

"J'AI CLAQUÉ LA PORTE. MAIS JE SUIS VITE REVENU ! JE TENAIS TROP AU CHRIST"

A vingt ans, Cyprien emménage dans une communauté d'Oblats, tout en poursuivant ses études. Il découvre la vie de prière et la relation intime au Seigneur. Un quotidien de fraternité communautaire et de service. "Au tout début, j'ai eu une crise. Je me suis dit que la vie religieuse c'était de la folie ! J'ai claqué la porte. Mais je suis vite revenu ! Je tenais trop au Christ.". 
Puis il fait une année de noviciat en Afrique. Et maintenant cette période de scolasticat. Une période de voeux temporaires de quatre à dix ans. "J'ai discerné mes qualités, mes points faibles. Je m'enracine tranquillement dans la vie religieuse. En terme de mission et de lieu de vie, je suis ouvert à tout !"
Deux guides pour cette vie : Saint François de Sales et le Christ. "Jésus, aujourd'hui, c'est mon meilleur ami, mon Amour, celui avec lequel je passe mon quotidien, mon modèle. Je me prends souvent la tête avec lui ! Il passe de mauvais quart d'heures et il m'en fait passer quelques-uns ! Mais en tous cas, j'ai la chance de le connaître et de le rencontrer souvent. Dans un bruisement d'arbre ou à travers quelqu'un que je croise".

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les dimanches à 10h00

Qu’ils la vivent dans des circonstances très particulières ou en toute simplicité, des chrétiens de la région nous disent pourquoi et comment la rencontre avec le Christ a changé leur vie.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui se bougent !