Judaïsme et écologie, la fête de Tou Bichvat (1)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Connaître le judaïsme

lundi 7 janvier à 16h00

Durée émission : 25 min

Judaïsme et écologie, la fête de Tou Bichvat (1)

© Unsplash - Paul Hanaoka

Savez-vous qu'il existe une fête juive pendant laquelle il est de coutume de consommer de nombreux fruits ? En ce début d'année, on fête le Nouvel An des arbres.


La fête de Tou Bichvat marque le "nouvel an des arbres", elle se déroulera les 20 et 21 janvier prochains. Tou Bichvat signifie "le 15 du mois de shevat" : ayant passé la majeure partie de l'époque des pluies, on fête le renouveau, la nouvelle possibilité de mûrir, de croître, pour la nature. On mange, lors de cette fête, des fruits, pour célébrer la diversité et la richesse de ce qu'offre la nature. 

Le judaïsme et la nature

Les fêtes, dans le calendrier hébraïque, sont souvent liées aux saisons ou au calendrier agricole. Par exemple, Pessah s'associe à la fête du printemps, Souccot à celle des récoltes... Ce rythme, année après année, relie le judaïsme et la terre.

Dans les écrits bibliques également, il est question de la nature. Dans le Deutéronome, Dieu demande aux hommes de ne pas détruire les arbres fruitiers en temps de guerre. "Est-ce que l'arbre des champs est un homme ?", soit, battez-vous entre vous, mais n'abîmez pas la nature.

On trouve, de plus, une analogie entre l'homme et l'arbre. Symboliquement, l'homme a pour racines ses parents, sa vie est ce tronc qui ne cesse de croître, les branches, fleurs et fruits sont ses enfants. 

Travailler tout en préservant la terre

Lorsque Dieu crée l'homme, il lui demande de travailler la terre et de la préserver. Le lien entre l'homme et la nature est fondamental. Il est interdit de gâcher (Bal Tachrit). Utiliser les ressources du monde ne signifie pas gaspiller.

La conception du judaïsme sur la question de l'environnement est simple : le monde n'appartient pas à l'homme. L'humain a été placé dans un monde qui n'est pas le sien, ce qui amène à une posture d'humilité, mais aussi de joie d'avoir reçu la confiance de Dieu. 
 

Invités

  • Isaac Benhamou, rabbin de Montpellier

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 16h et le mercredi à 22h

Comment comprendre les rites, les fêtes qui rythment le calendrier hébraïque ? Comment lire la Bible à la lumière de la tradition juive ? Qu’apporte la lecture du Talmud ou les textes de Maïmonide à un croyant juif... ? Chaque semaine, dans un dialogue avec un fin connaisseur du monde juif, Elise Chardonnet nous fait entrer dans la richesse de cette tradition religieuse qui est à la racine du christianisme et de l’islam.

Le présentateur

Élise Chardonnet