[L'Évangile du dimanche] Quand les prostitués devancent les pharisiens…

Présentée par UA-129385

S'abonner à l'émission

Enfin une Bonne Nouvelle

jeudi 24 septembre à 22h00

Durée émission : 25 min

[L'Évangile du dimanche] Quand les prostitués devancent les pharisiens…

© Wikimedia Commons - Jésus et la femme adultère, Guercino, 1621 (Dulwich Picture Gallery).

Prêtre ou femme de mauvaise vie: dans le royaume de Dieu les étiquettes sociales volent en éclats. L'essentiel est de croire sur le champ en une parole qui justifie, immédiatement.

Comment désamorcer la mauvaise foi et réchauffer les cœurs endurcis ? Une fois encore, Jésus va user de son talent de conteur pour affronter les savants du temple qui tentent de le piéger. Dans l’Évangile de ce dimanche, il affirme à ses détracteurs qu’une femme de mauvaise vie qui croit sur parole est plus avancée dans le royaume que ceux qui détiennent les clés du temple. Une parole vraie pour tenter de révéler en l’homme tout ce qui sonne faux, pour dénoncer les faux engagements et toutes pratiques religieuses qui sonnent creux. Explications de Jean-François Noël, prêtre et psychanalyste.

 

Évangile du dimanche 27 septembre (Mt 21, 28-32)

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux anciens : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? »

Ils lui répondent : « Le premier. » Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. » 

 

Source : AELF

 

Invités

  • Père Jean-François Noël, prêtre du diocèse d'Aix-en-Provence, psychanalyste

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 22h, le vendredi à 13h30 et le dimanche à 8h

Peu de nos contemporains connaissent les Évangiles. Ils n'y sont pas hostiles mais ils n'ont plus d'occasion d'y avoir accès. C'est partant de ce constat que, avec l'éclairage d'un bibliste, Béatrice Soltner nous propose chaque semaine un texte d'Évangile pour qu'il soit entendu (ou réentendu), pour en savourer la nouveauté et faire l'expérience que - si incroyable que ce soit à l'heure de l'instantanéité - cette parole écrite il y a plus de 2.000 ans nous rejoint toujours au plus profond.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.