La vie des soeurs de l'abbaye de Pradines rythmée par la règle de St Benoît

Présentée par UA-172424

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

lundi 26 avril à 13h30

Durée émission : 25 min

La vie des soeurs de l'abbaye de Pradines rythmée par la règle de St Benoît

© L'abbaye de la Pradines

Nous découvrons cette semaine la vie des moniales de l'abbaye de Pradines, nichée dans les collines et portée par la Règle de Saint Benoît.

00:00

00:00

Après la famille ignatienne, Pauline de Torsiac se tourne cette semaine vers la vie des moniales de l'abbaye de Pradines. Une vie consacrée à la prière, au travail, au silence, en suivant la règle de Saint Benoît.

Quelle est la particularité de cette règle ? Comment sont rythmées les journées à l'abbaye ? Quelles qualités faut-il avoir pour être une bonne moniale ? La soeur abbesse  de l'abbaye de Pradines est l'invitée de cette émission.
 

L'abbaye de Pradines, un lieu magique 

Dans le département de la Loire, à quelques kilomètres de Roanne, l'abbaye Saint Joseph et Saint Pierre de Pradines prend naissance au XIXème siècle au coeur des collines grâce à Thérèse de Bavoz. Un lieu "magique" et "aimé" des soeurs dont elles prennent soin. Un lieu isolé en pleine nature mais relié au monde par la route, le village eti le chemin de fer à proximité.

Malgré un beau jardin dont les savoureux légumes viennent agrémenter certains repas, le travail de la terre n'est pas le gagne pain des soeurs. C'est l'imprimerie qui ronronne au coeur de l'abbaye qui permet aux soeurs de vivre. Une imprimerie connue à travers la France.
 

 

La règle de Saint Benoît

Les soeurs de l'abbaye sont bénédictines. "Saint Benoît a été pétri de toute la traditon monastique qui a commencé avec les pères du désert [...] il a repris toutes ces intuitions pour justement créer un monastère qui s'appuit sur ces principes monastiques forts" explique la soeur abbesse. Cette règle s'articule autour de différentes choses très concrètes qui ont pour objectif d'organiser la vie des moniales, par exemple la manière de dormir, de manger, d'accueillir.

À travers ces rituels très concrets, une spiritualité forte se dégage. Pour la soeur abbesse "rien n'est petit, tout peut nous conduire à Dieu" même le sommeil ! Ce qui guide la vie des soeurs bénédictines de la Pradines se retrouve dans cette la règle de Saint Benoît : "ne rien préférer à l'Amour du Christ".

Invités

  • Soeur Scholastique , Abbesse de l'abbaye de Pradines

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 13h30 et le mardi à 22h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Pauline de Torsiac sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Pauline de Torsiac