Lc 13, 31-35 - Père Richard Tardiff

S'abonner à l'émission

Prière

jeudi 29 octobre à 8h45

Durée émission : 7 min

Prière

Chant final : Beni soit celui qui vient - EMMANUEL (Communauté de l'-)

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Seigneur Jésus dans l’Evangile d’aujourd’hui on se croirait dans une cour d’école. Les pharisiens, tes opposants, viennent te trouver pour t’intimider et te faire peur. Ils ne veulent pas que tu entre à Jérusalem pour y prêcher ton Evangile. Ils improvisent donc ce prétexte d’une menace de la part du Roi Hérode qui semblerait-il eu voulu te mettre à mort. Mais derrière cette menace se cache les intentions de leurs propres cœurs. C’est finalement eux, les pharisiens et les autorités religieuse de l’époque qui voulait ta mort. Mais voilà Seigneur que tu ne te laisse pas intimider. Tu réaffirme ta volonté d’aller à Jérusalem même si tu savais que là t’entendait la persécution et la mort. D’autant plus que tu savais bien que ta Passion et ta Mort sur la croix serait le chemin à suivre pour les sauver et pour nous sauver de la mort et du péché. Leur cœur débordait de haine. Ton cœur débordait d’amour pour eux et pour nous tous, un amour plus fort que la haine et la mort ! Quel contraste ! En voyant Jérusalem tu laisse jaillir de ton cœur une lamentation. Tu aurais tant voulu rassembler tous les habitants de Jérusalem, les hommes et les femmes de cette ville sainte et du monde entier pour les serrer dans tes bras mais tu sais bien que comme plusieurs autres prophètes de l’Ancient Testament, tu serais bientôt rejeté, maltraité et tué. Mais tu parles aussi à plusieurs reprises dans ce texte du troisième jour, évoquant ainsi de manière discrète l’importance de l’évènement de la Résurrection. Par ta Résurrection, tu seras vainqueur de la mort et du péché et tu seras pour tous les hommes source d’une nouvelle vie ! Nous pouvons encore aujourd’hui visiter ce lieu tout près de Jérusalem ou selon la tradition tu aurais exprimé cette lamentation. Il y a une vue magnifique sur Jérusalem et une chapelle appelée, Dominus Flevit (le Seigneur pleur). Seigneur Jésus tu m’invite donc aujourd’hui à pleurer mes péchés et à me repentir et à me convertir. A pleurer ses moments dans ma vie où je t’ai rejeté, ou je ne t’ai pas écouté, ou j’ai été indifférent à toi et ta Parole, ses moments où je t’ai oublié. Seigneur par ta passion et ta mort sur la Croix, par ta sainte Résurrection viens me pardonner et me sauver.

Les dernières émissions