Le sens du Jeudi saint

Présentée par

S'abonner à l'émission

Pâques à Taizé

jeudi 18 avril à 12h00

Durée émission : 0 min

Le sens du Jeudi saint

© RCF - Frère John

Le Jeudi saint, c'est le jour où l'on célèbre le dernier repas du Christ, où Jésus a dit : "Ceci est mon corps livré pour vous". Des paroles que les disciples n'ont pas compris...

LA SEMAINE SAINTE À TAIZÉ - Cette année, RCF vous propose de vivre la Semaine sainte avec les frères de Taizé. Une programmation exceptionnelle au rythme de la communauté à suivre en direct du 18 au 21 avril.
> En savoir plus

 

Le premier jour du triduum pascal

Le Jeudi saint ouvre le Triduum pascal, cette période de trois jours durant lesquels les chrétiens célèbrent la Passion du Christ et "les grands événements qui marquent le cœur de notre foi." Le Jeudi saint toutefois, est "une enclave, une petite pause avant d'entrer dans le plus difficile", comme l'explique Frère John.

Jésus veut célébrer un dernier repas avec ses disciples : "L'idée d'un repas ensemble, intime, dit quelque chose de chaleureux, de beau", pour Frère John. Selon lui, le moment anticipe "un tout petit peu"  la Résurrection.
 

Le dernier repas

"Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi...
Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi"

(1 Co 11, 24-25)

 

Lors de son dernier repas, Jésus prépare ses disciples à l'après : il offre une sorte de testament spirituel "par des gestes qui indiquent le sens véritable de ce qui va se passer le lendemain". Des gestes et des paroles que les disciples d'ailleurs, ne comprennent pas. "Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras", dit le Christ (Jn 13, 7) "Ils ne comprennent pas parce que c'est au-delà de l'imaginable de penser un Dieu qui vient dans son Fils sur la terre pour inaugurer un royaume de justice et de paix et qui finit de cette façon-là comme un criminel."
 

La trahison annoncée de Judas

Lors de ce dernier repas, Jésus désigne celui qui va le livrer. "Chez Marc, explique Frère John, le récit de la dernière cène est encadré par l'annonce de la trahison de Judas et après du reniement de Pierre." Cela est d'autant plus marquant que dans le monde biblique, manger avec quelqu'un est lourd de sens : "cela signifie qu'on est de la même famille, que l'on est frère". Dire ainsi que le mal vient de l'intérieur est d'une violence inouïe, mais cela incite à ne pas penser qu'il y a d'un côté les bons et de l'autre les méchants. "Le mal est dans le cœur de chacun." 

Face à cette violence, Jésus se met à genoux et lave les pieds de ses disciples. "Il fait le travail d'un esclave : dans cet acte de service, il s'abaisse complètement pour transmettre l'amour." La Cène est un concentré de gestes et de mots riches en sens. L'essentiel pour Frère John est dans "le don de Jésus : il faut accueillir ce don inouï que nous fait Jésus".

 

Invités

  • Frère John, frère de Taizé

Les dernières émissions

L'émission

Du Jeudi saint au dimanche de Pâques, RCF vous propose de vivre le triduum pascal avec les frères de Taizé, en Saône-et-Loire.

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!