L'encyclique d'un pape sud-américain pour mieux saisir la portée universelle de la foi catholique

Présentée par Anne Kerléo

S'abonner à l'émission

Chronique Laudato Si'

samedi 12 août à 7h09

Durée émission : 3 min

Chronique Laudato Si'

© Corinne SIMON/CIRIC - 29 août 2015 : Fabien REVOL, théologien, philosophe, biologiste membre du Centre Interdisciplinaire d'Ethique (CIE) et titulaire de la Chaire Jean-Bastaire. France.

L'encyclique Laudato Si' est l'œuvre d'un pape argentin mais le texte ne s'adresse pas qu'aux pays du Sud. Sa lecture invite à prendre conscience de la portée universelle du catholicisme.

00:00

00:00

L'encyclique Laudato Si' est signée de la main d'un pape argentin et s'appuie sur les travaux préparatoires réalisés par Peter Turkson, cardinal ghanéen. Ce que n'ont pas manqué de salué les militants de la mouvance écologistes. Fabien Revol, avec les membres de l'association lyonnaise Chrétiens et pic de pétrole ont étudié leurs réactions, qu'ils ont recensées en vue d'un ycle de conférences au sein de la Chaire Jean-Bastaire de l'Université catholique de Lyon (UCLy). Et dans l'ouvrage "La réception de Laudato Si' dans la militance écologiste" (éd. Cerf).
 

L'encyclique "invite à un certain décentrement", elle oblige à "prendre conscience de l'universalité de ce que propose la foi catholique"

 

Le point de vue des pays du sud

C'est la grande originalité de l'encyclique, cette façon d'insister sur le lien étroit entre respect des plus pauvres et respect de la planète. "La planète est le nouveau pauvre que les chrétiens doivent avoir en tête", explique Fabien Revol.

Beaucoup y ont vu la marque d'un auteur sud-américain. "Les problématiques qu'il évoque sont plus celles de ces pays-là que des nôtres en Europe occidentale, par exemple." Pour certains, Laudato Si' est même une façon pour le pape de rendre hommage à la théologie de la libération. Un courant de pensée qui a fortement imprégné l'Église et la société dans les pays latino-américains. Un "point de départ espérance des pauvres."

 

 

Comment la lire pour nous européens?

Le pape François s'est appuyé sur les travaux du cardinal Peter Turkson, cardinal ghanéen. Il est le président du Conseil pontifical Justice et Paix et préfet du nouveau dicastère pour le service du développement humain intégral (depuis août 2016).

Comment lire un texte ainsi orienté lorsque l'on vit dans une société occidentale développée? Pour Fabien Revol, l'encyclique "invite à un certain décentrement", elle oblige à "prendre conscience de l'universalité de ce que propose la foi catholique".
 

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 07h09

Chaque samedi de l'été, Fabien Revol, théologien et spécialiste d'écologie, nous propose de découvrir la manière dont les militants écologistes non-chrétiens ont accueilli l'encyclique "Laudato Si'". Il s'appuie sur un cycle de conférences organisé conjointement par l'association Chrétiens et pics de pétrole et la chaire Jean-Bastaire de l'Université catholique de Lyon (UCLy). Des conférences qui ont fait l'objet d'une publication, "La réception de Laudato Si' dans la militance écologiste" (éd. Cerf).

Le présentateur

Anne Kerléo

Journaliste de formation, Anne est passionnée de reportage, au coin de la rue ou à l'autre bout du monde. Rédactrice en chef "opérations spéciales" RCF, elle a pour mission de préparer et de coordonner la couverture d'événements grands ou petits et l'organisation d'émission hors des studios. Lyonnaise d'adoption, elle ne s'éloigne jamais longtemps de la Bretagne de ses origines.