Les soeurs de Pradines, une école du partage

Présentée par UA-165270

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

lundi 15 mars à 13h30

Durée émission : 25 min

Les soeurs de Pradines, une école du partage

© elaine casap unsplash

Après la prière, nous parlons aujourd'hui de l'importance du partage en cette période de Carême avec Soeur Anne-Elisabeth de la communauté bénédictine de Pradines.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Le partage est un pilier du Carême, comme le jeûne et la prière, mais aussi de la vie monastique. Soeur Anne-Elisabeth, de la communauté bénédictine de Pradines dans la Loire nous en parle ce matin au micro de Pauline de Torsiac dans le b.a.-ba du christianisme.
 

L'héritage du partage

Le Carême est une invitation à marcher vers Pâques, pendant 40 jours dans le désert, comme le peuple hébreux l'a fait pendant 40 ans. Pour soeur Anne-Elisabeth, ce qui marque ce temps dans le désert c'est "le don de la loi, le don de la manne et l'eau du rocher", qui sont tous intrinsèquement liés au partage.

En effet, "on est déjà dans la dimension d'un peuple qui a ces trois dimensions en partage, Jésus Parole, en écho à la loi [...], Jésus Pain de Vie, qui va se donner à nous dans l'Eucharistie et puis l'eau du Baptême" explique Soeur Anne-Elisabeth.
 

 

"Saint Benoît va dire que pendant le Carême, on va vivre de manière à effacer les négligences du temps ordinaire, se purifier en marche vers Pâques, c'est tout à fait ça."

 

Le partage, aimer son prochain

Pour soeur Anne-Elisabeth, la dimension du partage est vitale "parce que Dieu si on ne le rencontre pas dans le prochain, on ne le rencontre nulle part". Le "commandement des commandements" pour la soeur de Pradines est que "l'autre est un autre moi-même et si l'on s'aime soi-même, on aime son prochain". Le miracle de la multiplication des pains est l'un des seuls exemple de partage concret qui se trouve dans l'Évangile. Ce passage important symbolise aussi "le partage de la Vie, puisque sans pain et sans eau personne ne peut vivre" précise soeur Anne-Elisabeth.

Les soeurs de Pradines vivent du partage. Une valeur qui est un socle de la vie quotidienne, une école de la vie. Pour soeur Anne-Elisabeth, le partage au fur et à mesure du temps, devient "comme une seconde nature" pour les soeurs de la communauté.

 

"Dieu si on ne le rencontre pas dans le prochain, on ne le rencontre nulle-part."

 

Invités

  • Soeur Anne-Elisabeth, Moniale à l'abbaye bénédictine de Pradines

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 13h30 et le mardi à 22h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Pauline de Torsiac sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Pauline de Torsiac