Mt 5, 43-48 Catherine Ploquin et Marie Bernadette Noyer

S'abonner à l'émission

Prière

samedi 16 mars à 8h45

Durée émission : 7 min

Prière

Mt 5, 43-48

43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.

44 Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,

45 afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

46 En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

47 Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Source AELF

Méditation

Aimer même mes ennemis !
 
Aimer à la manière du Père. Entrer dans ce regard de Dieu qui aime chaque homme, non à cause de ses mérites, mais parce que c’est son enfant.
Répondre à l’amour de Dieu à notre égard, par l’amour envers chacun. Quand je n’aime pas quelqu’un,  je refuse d’aimer « quelqu’un que Dieu aime ». Mon ennemi est aimé de Dieu.
 
Je peux me poser la question aujourd’hui … qui est mon ennemi, celui que je ne supporte pas, que je n’aime pas … qui m’est antipathique, qui me dérange, qui me gêne, celui qui m’a fait du mal, celui qui me dénigre, celui qui me met des bâtons dans les roues.
     Quels sentiments est ce que j’éprouve à son égard ?
… quel geste, quelle parole suis-je invité à faire ?

  Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.  
Humainement c’est à l’impossible que tu nous appelles Seigneur.
 
Toi Dieu amour, plein de miséricorde pour chaque homme, transforme moi, convertis mon cœur, change mon regard, purifie mon écoute afin que je puisse entrer dans ce mouvement d’amour, afin que je puisse reconnaitre tout homme comme aimé de toi, afin que je puisse pardonner et aimer comme toi tu nous aimes.
Qu’en te regardant, en contemplant l’amour et la miséricorde sans limite du Père, je sois rempli du désir d’aimer et de donner.
Dans ce monde parfois de violence, donne-nous d’être des témoins courageux de ton amour pour tous.