Ni réincarnation ni immortalité, qu'est-ce que la Résurrection ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le b.a.-ba du christianisme

mardi 13 août à 6h00

Durée émission : 25 min

Le b.a.-ba du christianisme

© CIRIC International - La Résurrection, par Pericle Fazzinidans, salle Paul-VI (Vatican)

Mystère au centre de la foi chrétienne, la Résurrection de Jésus n'est pas une sorte réincarnation et n'est pas non plus synonyme d'immortalité. Explications.

"Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !" C'est le cri du cœur qui jaillit de la bouche des chrétiens le dimanche de Pâques, car la Résurrection est synonyme de vie, de victoire sur la mort. Pourtant, il n'est pas facile de comprendre ce que cela signifie : la Résurrection n'est pas une sorte réincarnation et n'est pas non plus synonyme d'immortalité. Explications.
 

Un tombeau vide

Après la souffrance de la Passion, la mort sur la croix et la mise au tombeau, c'est un tombeau vide qui déconcerte. C'est "le corps manquant de Jésus qui alerte les femmes : c'est une surprise, le corps a disparu, signe que quelque chose s'est passé".

Quand ils voient le tombeau vide, les disciples qui avaient tout quitté pour suivre le Christ, sont encore sous le choc. En même temps que la tristesse, c'est une immense déception qui les habite : celui qu'ils ont suivi n'est pas allé au bout de se mission, il a échoué.
 

Désormais, Jésus vit de la vie divine

L'Évangile nous alerte : la Résurrection n'est pas un recommencement. Ce n'est pas non plus une réincarnation ni une réanimation d'un cadavre. Dans les Évangiles, il manifeste par des signes "la manère dont Jésus sera présent désormais" : désormais, Jésus "vit de la vie divine". L'Évangile dit en effet : "Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu" (Mc 16, 19). Cela signifie qu'il est avec Dieu, qu'il est "médiateur" chargé d'annoncer que "chacun d'entre nous est appelé à partager la vie de Dieu".
 

LA RÉSURRECTION : UNE QUESTION DE FOI ET DE CONFIANCE

"C'est une question de foi et de confiance : la foi chrétienne tient sur ces témoins de la Résurrection." Sans les apparitions du Christ après sa résurrection, sans les témoignages de l'expérience très forte qu'ont fait les disciples, on ne pourrait croire à la Résurrection. "La foi chrétienne tient sur un fil, le fil du témoignage."

 

Émission diffusée en avril 2019

 

Invités

  • Roland Lacroix, théologien, enseignant à l'Institut supérieur de pastorale catéchétique de Paris et responsable du Service de Formation du Diocèse d'Annecy

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 22h et le jeudi à 16h

"Le b.a-ba du christianisme" ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le christianisme sans jamais oser le (re)demander… Dans le souci de s’adresser au plus grand nombre et avec curiosité, Elise Chardonnet sollicite théologiens et biblistes pour un échange enthousiaste.

Le présentateur

Élise Chardonnet