Noël à Nice, programmation spéciale sur RCF

Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale.

Jeudi 24 décembre Vendredi 25 décembre

LA MATINALE

en direct de Nice, présentée par Simon Marty
- La reconstruction dans les vallées de la Roya et de la Vésubie
Émission Le Dossier du jour, à ​7h13, par Stevelan Chaizy-Gostovitch
- Comment les paroissiens de Notre-Dame de l'Assomption à Nice se préparent à Noël
Émission L'Actualité chrétienne, à 7h24, par Stevelan Chaizy-Gostovitch
- L'édito d'Étienne Pépin, à 7h55 
- Mgr André Marceau, évêque de Nice
Émission Le Grand Invité, par Simon Marty, à 8h10
- Découverte du musée national Marc-Chagall à Nice
Chronique culturelle, à 8h52, par Étienne Pépin

éMISSIONS SPÉCIALES

- Tempête Alex, attentats : Nice et sa région face à l'épreuve
Table-ronde animée par Véronique Alzieu, de 9h à 10h
- Entraide et solidarité: Nice se relève
Table-ronde animée par Étienne Pépin, de 10h à 11h
- Comment vivre un Noël fraternel
Table-ronde animée par Véronique Alzieu, de 17h à 18h

CÉLÉBRATIONS DE NOËL

Les commentaires sont assurés par le Père Sébastien Antoni
- 19h-19h30 : Introduction au mystère de Noël, par Véronique Alzieu
- 19h30-20h : Vêpres solennelles
- 20h-21h : Messe de la nuit de Noël en direct

 

DANS LA MATINALE

- Père Rafiq Nahra, vicaire patriarcal de la communauté catholique de langue hébraïque d'Israël au sein du Patriarcat latin de Jérusalem
Émission Le Grand Invité, par Étienne Pépin, à 7h30 
- Père Franklin Parmentier, curé de la paroisse Notre-Dame de l'Assomption à Nice
Émission Le Grand Invité, par Étienne Pépin, à 8h30
- Message de Noël d'Emmanuel Jousse, directeur général RCF, à 8h52

 

CÉLÉBRATIONS DE NOËL

Les commentaires sont assurés par le Père Sébastien Antoni
- 10h-10h30 : Table-ronde avec les paroissiens de la basilique de Nice, animée par Véronique Alzieu
- 10h30 : Messe en direct de Notre-Dame de l'Assomption à Nice
- 11h30 : Message d'au revoir
- 11h58 : Bénédiction Urbi & Orbi du pape François en direct de Rome

 

 

Mgr André Marceau: "La tendresse de Dieu n'a pas de limite"

Mgr André Marceau: "La tendresse de Dieu n'a pas de limite"

Le Covid-19, la tempête Alex et l'attentat dans la basilique Notre Dame de l’Assomption à Nice ont bouleversé la région et le pays. Noël permettra d'apaiser ces douleurs selon Mgr Marceau.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

Malgré le contexte sanitaire préoccupant, "il faut se souhaiter un joyeux Noël et reprendre le sens profond de Noël avec l’annonce 'un Sauveur vous est né' et 'Dieu marche avec vous'. La fête de Noël nous rappelle ça tous les ans", affirme Mgr André Marceau.

Pour le réveillon de Noël, le gouvernement recommande de limiter les réunions familiales à six personnes en raison du risque épidémique. "Il y a un effet de créativité à avoir pour se dire que la tendresse de Dieu n’a pas de limite. Je souhaite que cette joie-là puisse s’exprimer dans des types de relation que l’on peut réinventer", conseille l’évêque.

Une année difficile

Ces fêtes de Noël vont clore une année très difficile pour Nice et ses environs. Dès septembre et octobre, la tempête Alex a dévasté les vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya, emportant avec elle des habitations, des routes et même des cimetières. "Je suis monté plusieurs fois dans les vallées, j’ai vu une désolation, des paysages auxquels je ne m’attendais pas", raconte Mgr André Marceau. Il a rencontré des hommes et des femmes désœuvrés mais profondément humains. "La parole est portée de manière douce, on sent que le cœur est touché gratuitement", confie-t-il. 

Quelques semaines plus tard, le 29 octobre, dans sa basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice, Mgr André Marceau a dû faire face à un attentat terroriste islamiste. Un homme s’est introduit dans l’édifice et a tué trois paroissiens dont le sacristain Vincent Loquès. "C’est un sentiment de grande tristesse qu’un homme ait pu habiter en lui autant de violence", affirme l’évêque. 

"Regardez bien le Christ"

Face à ces drames, certains fidèles ont pu perdre la foi. Mais Mgr Marceau a surtout rencontré des personnes ébranlées. "Il y a tout un long travail qui permet d’affirmer cette présence de Dieu. La colère, la tristesse, ce sont des sentiments humains qu'on retrouve dans les psaumes", explique-t-il.

À l’approche de Noël, Mgr André Marceau a un message : "Je voudrais dire aux paroissiens lorsqu’ils vont venir devant la crèche : regardez bien le Christ, c’est lui le Dieu d’amour, regardez-le, que ça convertisse votre vie"

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Noël à Nice, à la paroisse Notre-Dame de l'Assomption: "Le Christ nous a relevés"

Noël à Nice, à la paroisse Notre-Dame de l'Assomption: "Le Christ nous a relevés"

Approcher le mystère de la vie et de la mort et faire l'expérience d'un Dieu qui se révèle aux hommes. C'est ainsi qu'est vécue la joie de Noël à Nice, deux mois après l'attentat terroriste.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

Le Père Franklin Parmentier est le curé de la paroisse Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Le 29 octobre dernier, trois de ses paroissiens, Simone, Nadine et Vincent, ont été assassinés par un terroriste islamiste. Dans ce contexte, Noël peut-il être joyeux ? "C'est sûr que ça peut pas être un joyeux Noël quand on perd des personnes qu'on aime, confie-t-il, après, je pense que là aussi, il ne faut pas se laisser voler Noël : Noël c'est pas juste une fête familiale, c'est pas juste un ensemble de valeurs..." 

 

Rechercher le vrai sens de Noël

"Le Noël voulu par Dieu c'est ce Noël où il rejoint l'homme dans tout ce qu'il y a." Le Père Parmentier nous rappelle que dans la liturgie qui suit Noël, de façon assez mystérieuse, il est fait mention du martyre de saint Étienne et aussi des Saints-Innocents. "C'est-à-dire que dès que Dieu réalise son projet de salut, explique-t-il, il y a aussi ce mystère de la mort et de la résurrection qui va commencer aussi là." Un mystère "qui continue de nous interroger aujourd'hui". "Noël va avoir lieu, c'est peut-être pour nous l'occasion de lui redonner du vrai sens."

 

pouvoir compter sur les autres...

Aujourd'hui, ce n'est pas de la colère ni de la peur qu'éprouve le Père Parmentier, car "il y a eu des très belles choses qui se sont passées". Mais de la fatigue, de l'incompréhension et parfois, "de l'abattement", surtout dans ce contexte de pandémie... Cependant, "il y a toujours quelqu'un qui est là et quand c'est vous qui êtes fatigué, il y a quelqu'un qui est fort à côté de vous et quand c'est l'autre qui est fabile, là aussi vous avez des grâces".

Dans l'épreuve, "on fait l'expérience d'un Dieu qui est là", note le curé de paroisse, qui cite saint Paul : "Lorsque que je suis fabile, c'est alors que je suis fort" (2 Co 12, 10). "On apprend à ne pas compter que sur ses propres forces." Après le drame, les prêtres et les fidèles de la paroisse ont organisé plusieurs célébrations pour "remettre le Christ au centre". "Je pense que c'est là qu'on a vécu quelque chose de fort... le Christ nous a relevés."
 

Faut-il chercher un sens au drame ?

Qui ne s'est jamais posé la question du sens de l'épreuve et de la souffrance ? Pour le Père Parmentier, "il n'y a pas qu'un seul sens" et "chacun vit différemment la mort d'un proche, porte quelque chose de différent au cœur".

Certains chercheront peut-être des explications : pourquoi a-t-il fait ça ? Pourquoi le terroriste a-t-il voulu tuer ces personnes ? "Mais le sens, ce n'est pas ça", prévient le prêtre. Le sens, il est dans "l'expérience" que nous faisons de la révélation de Dieu. "Dieu continue de se révéler... dans ce moment-là, il y a quelque chose qui se révèle d'un appel peut-être aussi et certainement, de la présence de Dieu."

 

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Comment la reconstruction s'opère-t-elle dans les vallées des Alpes-Maritimes?

Comment la reconstruction s'opère-t-elle dans les vallées des Alpes-Maritimes?

Après le passage de la tempête Alex, les vallées des Alpes-Maritimes sont en pleine reconstruction, grâce aux collectivités et aux actions des solidaires des habitants.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

Comment la reconstruction s'opère dans les vallées des Alpes-Maritimes ? La tempête Alex est désormais bien loin mais les dégâts sont toujours là. Aux premières heures du passage de la tempête, tout le monde était loin de se douter que les dégâts et la reconstruction seraient aussi étendus. 

Comme un "bombardement". Le mot choisi par le président du département des Alpes-Maritimes n'est pas trop fort pour décrire les vallées de la Roya et de la Vésubie actuellement. Lorsque l'on emprunte la piste, en levant les yeux, on voit le niveau du sol tellement l'eau a creusé la vallée avec, posées, des résidences ouvertes en deux comme des maisons de poupées: sans façade.

Une reconstruction indispensable

Des milliers d'ouvriers sont sur les chantiers pour reconstruire routes et ponts. Dans la Vésubie, c'est la métropole qui organise une machinerie titanesque. L'objectif était de remettre en place des ouvrages avant Noël. Marie-Hélène Lota Vidone gère un défi: mettre en place un pont en une semaine. "Ce sera un pont en une voie, sans limitation de tonnage. On a commencé à construire les remblais d’accès. L’ouvrage va être assemblé sur place pour que ça soit pérenne", assure-t-elle.

Cette reconstruction est indispensable à Saint-Martin-Vésubie. Traverser la rivière est le seul passage pour les habitants du quartier du Boréon. Le retour d'un pont leur change la vie. "Ce pont il va changer beaucoup de choses parce qu’on passait par la montagne, c’était une heure pour monter et une heure pour descendre. On avait que cette solution", explique Jean-Claude. 

Le coût des reconstructions dans les vallées de la Roya, de la Tinée, de La Vésubie et du Var, dévastées par la tempête Alex, devrait s'élever à 1,4 milliard d'euros.

La solidarité s’organise

Face à l’ampleur des dégâts, l’implication des collectivités est insuffisante. Une solidarité s’est organisée, en prenant la forme d'un immense groupement d'aide qui peut agir là où les collectivités ont peu de pouvoir: sur les terrains privés ! Gil Marsalla a eu l'idée de regrouper les forces chaque week-end pour monter aider ceux qui en ont besoin. "Rapidement on a vu cette énergie, cette volonté des gens d’aider sur les réseaux sociaux. On a organisé une sortie avec 50 personnes pour faire en une journée le travail de deux mois", explique-t-il.

Pour Christine, une habitante, c’est un soulagement. "C’était un désastre, tout avait été arraché. L’approvisionnement en eau avait été arraché, les portes du sous-sol aussi. Et là sont arrivés les week-ends solidaires, ils sont arrivés avec leur volonté d’aider et ont fait un travail extraordinaire", raconte-t-elle.

Les actions du Secours Populaire et de la fondation du Patrimoine pour sauver des églises

Dernier événement en date: un collectif d'artistes a décidé de chanter les vallées. L'achat du titre est intégralement reversé au fonds de soutien départemental.

Des zones ne sont plus habitables

Et maintenant, que va t-il se passer ? La solidarité va continuer pour sûr. Le train qui était un temps menacé dans la vallée de la Roya va rester. C'est le lien indispensable. Mais cette catastrophe va aussi changer la vie des habitants. Des choix sont sur la table. "Il y a des zones qui ne seront plus jamais habitables et il faut l’admettre et ne pas vouloir résister contre cela. C’est la sécurité qui doit primer avant tout", explique le président de la métropole, Christian Estrosi.

Les chantiers pour reconstruire les vallées vont encore durer plusieurs années. Mais il s'agit surtout de remettre la vie au centre du village pour que les habitants de ces vallées restent et fassent vivre leur territoire.
 

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Comment les paroissiens de Notre-Dame de l'Assomption à Nice se préparent à Noël

Comment les paroissiens de Notre-Dame de l'Assomption à Nice se préparent à Noël

À Nice, la basilique Notre-Dame de l'Assomption s'illumine à nouveau sans oublier l'attentat du 29 octobre, jour où trois paroissiens ont été tués.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

Comment préparer Noël lorsque l'on a vécu un drame comme un attentat ? Comment célébrer sans oublier que l'on a perdu des membres de notre paroisse ? À son rythme, Notre-Dame de l'Assomption s'illumine à nouveau sans oublier ce 29 octobre, jour où trois paroissiens ont été tués.

"IL FAUT QUE LA VIE REPRENNE LE DESSUS"

Ce sera un Noël particulier dans les têtes mais en dehors, visuellement, les paroissiens souhaitent avancer et célébrer la naissance de Jésus. Et cela commence par la décoration de la basilique. Vincent Loquès, l’une des victimes, s'en occupait depuis des années et c'est Nicolas, fleuriste de la boutique "Mon jardin" à Nice qui se charge de la décoration depuis 20 ans. Il a senti ce besoin de changer l'atmosphère de la basilique. "Il faut que la vie reprenne le dessus. Le terrorisme aimerait le chaos et il faut bien faire le contraire. Il y a à nouveau de la vie par les lumières, il y a une magie qui est revenue", témoigne-t-il.

Le sentiment est le même du côté de la chorale. "Pour nous, ça va être moyen de dire au monde entier que l’Église catholique restera debout. Nous allons être au taquet pour que cette fête soit vraiment une très très belle fête", assure Aimé, chef de chœur.

UN MOMENT DE FRATERNITÉ

La motivation est là pour faire de Noël un beau moment de fraternité. La ville a illuminé la façade de l'édifice néo-gothique déjà majestueux. "Vincent [Loquès, ndlr] aurait été heureux de voir ces lumières. Il faut qu’on arrive à continuer à être joyeux malgré tout. Il faut que la vie soit plus forte que tout ce qui nous est arrivé", conclut Suzanne, qui tient l'accueil de la basilique.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Le musée Marc-Chagall à Nice, un témoignage de foi

Le musée Marc-Chagall à Nice, un témoignage de foi

Le musée rassemble 17 peintures du message biblique et du Cantiques des Cantiques. Un vrai message d'évangélisation à travers les peintures d'un des plus grands peintres du XXème siècle.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

"Je ne voyais pas la Bible, je la rêvais." Marc Chagall, biélorusse d'origine, a posé ses valises sur la Côte d'Azur aprés son exil aux États-Unis pendant la guerre. Il finira sa vie à Saint-Paul-de-Vence où il fut trés inspiré par le message biblique. L'artiste "a trouvé une part de lui-même dans la Bible". Dans son oeuvre margistrale de 17 peintures bibliques, Marc Chagall souhaite véhiculer un message d'universalité et d'espérance. Visite du musée Marc-Chagall de Nice, avec Étienne Pépin.


© Musée national Marc-Chagall​, Nice - Le Cantique des Cantiques IV (1958)

© Musée national Marc-Chagall​, Nice - Adam et Eve chassés du Paradis (détail), 1958

 

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Comment vivre un Noël fraternel

Comment vivre un Noël fraternel

Fêter Noël, célébrer la naissance du Christ et manifester l'espérance qui habite notre cœur: tout cela prend cette année une tournure particulière. Et souligne l'urgence de la fraternité.

NOËL À NICE - Les 24 et 25 décembre, RCF installe ses studios à la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice. Diffusion de la messe de la nuit de Noël en direct, mais aussi reportages et tables-rondes : pour célébrer Noël en communion avec les habitants d'une région meurtrie et endeuillée, nous vous proposons une programmation spéciale..
> En savoir plus

 

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Sur le même thème :