Noël, quand la Paix se fait Homme

Présentée par

S'abonner à l'émission

Halte spirituelle, l'intégrale

samedi 28 décembre 2019 à 4h00

Durée émission : 55 min

Halte spirituelle, l'intégrale

© Corinne SIMON/CIRIC - 13 décembre 2014 : Défilé festif avec crèche vivante pour exprimer la joie de Noël, dans les rues du XIe arr. Paris

La Paix est un des noms de Dieu. Il nous donne cette paix en envoyant son fils parmi nous à Noël. Alors pourquoi ne pas recevoir cette paix comme on reçoit le plus beau des cadeaux?

Quoi de plus paisible qu'un nouveau-né qui dort sous le regard aimant de ses parents ? En regardant la crèche, on aimerait que Noël soit la fête de la paix et qu'elle installe une fois pour toute la paix en nous, entre nous et dans le monde. Mais le nouveau-né qui nous est donné à Noël ne vient rien imposer : il nous invite à le contempler, à contempler l'amour infini qui vient de lui.

 

 

La paix, un parcours de réflexion chez les moines de Tournay

La communauté de Tournay été présente au Brésil pendant une quarantaine d'années. Frère Irénée a été le prieur de ces communautés : un homme qui était "habité par la paix", selon les mots de Frère Joël. Atteint de la maladie de Charcot, Frère Irénée est décédé en 2015 : tout le temps qu'a duré sa maladie, il a offert ses souffrances "pour la paix", comme il ne cessait de le dire. Il a aussi pu transmettre à ses frères le fruit de ses réflexions et de ses engagements pour la paix.

Cette thématique de la paix est donc devenue centrale chez les moines de Tournay, grâce à Frère Irénée. Il leur a transmis sa conviction qu'il fallait "apprendre à vivre la non-violence". "Il nous a aidés à avoir une communication non-violente entre frères, ce qui n'est pas rien."
 

Se convertir à la paix

Même pour un moine, il est nécessaire de se convertir à la paix, d'apprendre à être non-violent. Dans la règle de saint Benoît cela correspond à l'apatheia, un terme grec qui signifie "absence de passion ou "maîtrise de nos passions". Or, des passions nous en avons nous : l'enjeu c'est de faire faire en sorte "qu'elles ne deviennent jamais occasion de domination, de vengeance ou d'affirmation de soi outrecuidante".

Veiller ainsi à son comportement, cela s'apprend. La tradition chrétienne prévoit de nous y aider par "la méditation des Évangiles et le partage régulier de la réconciliation et du pardon". Mais il s'agit surtout de se questionner : "Maîtriser nos passions et si on n'arrive pas à maîtriser nos passions, essayer de comprendre pourquoi : à ce moment-là on est toujours dans un espèce d'éveil."

 

Invités

  • Frère Joël , moine bénédictin, abbé du monastère Notre-Dame de Tournay (Hautes-Pyrénées)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Halte Spirituelle est une émission de radio animée par Béatrice Soltner et Véronique Alzieu et diffusée quotidiennement sur RCF. Des entretiens où l'on puise dans l'expérience chrétienne pour engager une réflexion spirituelle aussi profonde qu'accessible. L'émission de référence de RCF !

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!