[Carême - Jour 8] Apprivoiser l'obscurité

Présentée par

S'abonner à l'émission

Méditations pour le Carême

mercredi 21 février à 6h26

Durée émission : 3 min

[Carême - Jour 8] Apprivoiser l'obscurité

© Jack Finnigan / Unsplash - Dans un souci de sécurité ou de publicité, les villes regorgent d'éclairages nocturnes se reflétant dans le ciel ; d'où une pollution lumineuse

François Blanty nous invite à faire nôtres ces mots de François d'Assise devant le crucifix de Saint-Damien. Parce que "la nuit, les ténèbres nous font peur", la nuit nous effraie tous.

Dieu très haut et glorieux,
illumine les ténèbres de mon cœur.

 

Cette invocation est extraite de la prière que saint François prononça devant le crucifix de la chapelle Saint-Damien, non loin d'Assise. François a alors 24 ans, il est perturbé par plusieurs événements qui sont venus contrecarrer ses projets d'une illustre carrière chevaleresque. Il ne sait plus ce à quoi il est appelé. Il s'arrête donc dans une petite chapelle délabrée, où se trouve un grand crucifix, et demande au Seigneur de l'éclairer. Il est totalement disponible pour entendre l'appel de Dieu.

Mais cet appel pressant, d'autres avant lui l'ont exprimé. Notamment dans la Bible. "Tu es la lumière de ma lampe, Seigneur mon Dieu, tu éclaires ma nuit." (Ps 17, 29) Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (connue sous le nom d'Édith Stein, 1891-1842) reprendra à peu près les mêmes termes dans sa prière à l'Esprit saint : "Qui es-tu, douce Lumière, qui m'inonde et éclaire la nuit de mon cœur?"

La nuit, il n'y a pas que les enfants qui ont peur du noir. D'ailleurs, Satan est souvent représenté comme le prince des Ténèbres. Alors, pour nous en prémunir, nous multiplions les lumières. Les villes aussi détestent le noir. Dans un souci de sécurité ou de publicité, elles regorgent d'éclairages nocturnes plus ou moins utiles, se reflétant dans le ciel. D'où une pollution lumineuse qui désoriente les oiseaux. Et nous empêchent de voir les étoiles.

 

 

LA SOBRIÉTÉ, LE THÈME DU CARÊME 2018 - Ce mercredi 14 février commence le Carême, une période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens se préparent à la fête de Pâques, la résurrection du Christ. Cette année pour le Carême, nous vous invitons à méditer le thème de la sobriété.
> En savoir plus

 

méditation

Nous vous proposons un moyen de penser chaque jour pendant ce Carême à demander à l'Esprit saint de nous convertir vers une vie plus sobre.
 

Un geste concret pour aujourd'hui

Supprimons simplement une lampe dans une pièce où nous passons le plus de temps et que nous éclairons abondamment. Ce pense-bête sera l'occasion de réduire notre consommation électrique pendant 40 jours, et peut-être plus...

 


Un Carême pour la terre

Chaque année, l'association Chrétiens unis pour la terre propose de vivre le "Carême pour la terre".

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi pendant le Carême à 6h26 et 13h10

Cette année, RCF a choisi la sobriété comme porte d'entrée dans le Carême. Du mercredi des Cendres au Vendredi saint, tous les jours du lundi au vendredi, l'association Chrétiens unis pour la terre propose une méditation pour vivre le Carême sous le signe de la sobriété. Chaque méditation fait découvrir une courte citation de la Bible ou de la tradition chrétienne, l'éclaire et invite chacun à l'incarner concrètement dans sa vie par des gestes simples.

Le présentateur

François Blanty

François Blanty est membre de l'Ordre franciscain séculier.