"Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour"

29 novembre 2017 Par

Quand on récite le Notre Père on demande à Dieu de nous donner 'aujourd'hui le pain de ce jour". De quel pain s'agit-il ? Le sens verset est plus complexe qu'on le croit !

"Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour." Avec ce verset commence la deuxième partie de la prière du Notre Père, "celle qui s'intéresse aux besoins fondamentaux de l'être humain sur terre", explique Mgr Pierre-Marie Carré dans l'ouvrage "La prière du Notre Père" (éd. Bayard, Cerf, Mame).
 

Un verset qui "invite à associer étroitement la prière et l'action", car l'action "manifeste la cohérence qui doit exister chez les chrétiens"

 

"QUAND VOUS PRIEZ DITES : PÈRE" (Lc 11, 2) À l'occasion de l'entrée en vigueur de la nouvelle traduction du Notre Père, la Conférence des évêques de France (CEF) a publié "La prière du Notre Père" (éd. Bayard / Mame / Cerf). Un petit livre facile à lire qui regroupe notamment les textes de huit évêques, pour expliquer chacun des huit versets du Notre Père. > Voir le dossier

 

la puissance symbolique du pain dans le christianisme

Le pain fait référence à de très nombreux passages de la Bible, les livres de l'Exode, des Nombres, de la Sagesse... Jusqu'au Nouveau Testament où lors de son dernier repas le Christ rompt le pain en disant "Ceci est mon corps" (Lc 22, 19). Dans l'Ancien Testament, et même dans toutes les Écritures saintes, la manne (ou le pain) représente "le don de Dieu", rappelle Mgr Carré.
Le pain n'est pas qu'un symbole dans la tradition catholique, puis que lors de la messe, le pain qui est consacré par le prêtre est le corps du Christ, selon le dogme de la transsubstantiation.

 



 

le pain, fruit du travail des hommes

Pour Mgr Carré, il ne faut pas négliger l'aspect concret de la "subsistance quotidienne". "Dieu est à l'origine de tout, c'est lui qui donne au travail humain toute la fécondité espérée." Et au-delà de la réflexion que l'on peut mener sur la fécondité accordée au travail, Mgr Carré rappelle que la demande porte sur "notre" pain : il s'agit là d'une demande collective. "Le don du pain demandé à Dieu suppose l'existence d'un groupe humain où le pain est produit, distribué et consommé."

 



 

demander du pain à Dieu, en solidarité avec tous les hommes

Méditer ce verset ne peut se faire sans penser à tous ceux qu meurrent de faim sur terre. "Demander au père du ciel le pain qui nous est nécessaire est un véritable acte de confiance", nous dit Mgr Carré. C'est aussi désirer que chacun sur terre aient "le nécessaire pour vivre". Un verset qui "invite à associer étroitement la prière et l'action", car l'action, nous rappelle l'évêque "manifeste la cohérence qui doit exister chez les chrétiens". "J'avais faim et vous m'avez donné à manger", dit le Christ (Mt 25, 35).

 

"Que ta volonté soit faite..." "Pardonne-nous nos offenses..."

 

Sur le même thème :