Garder ouverte la porte de nos cœurs

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

lundi 13 avril à 20h30

Durée émission : 30 min

 La prière des Frères de Taizé

© Image CIRIC - Prière à Taizé

En ces temps de confinement, si les portes de nos maisons et de nos appartements restent bien souvent fermées, il est une porte que nous pouvons toujours garder ouverte: celle de nos cœurs.

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère benoît

"Le Christ ressuscité dit: Bien que tu disposes de peu de moyens, tu as gardé ma parole, voici que j’ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer". Ap 3,7-8

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité. Alleluia ! Il est bon de laisser résonner encore quelque temps cette belle salutation pascale. Le texte biblique de ce soir vient du livre de l’Apocalypse, le dernier livre de la Bible. Dans ces chapitres, st Jean s’adresse à sept Églises – ici, celle de Philadelphie. Cette communauté chrétienne était petite, dans une ville elle-même d’importance modeste, d’où sans doute l’insistance de l’auteur sur le « peu de moyens ».

Pourtant, si l’Église de Philadelphie a peu de puissance, elle est restée fidèle. Et c’est là un important message de Pâques : une invitation à la fidélité. À cet égard, l’exemple des quelques femmes – trois, selon l’Évangile de Jean – peut continuer à nous inspirer : là où les disciples de Jésus ont failli, ces quelques femmes ont tenu jusqu’au bout… jusqu’au pied de la croix et jusqu’au tombeau vide. Quelle est cette porte dont l’Apocalypse nous parle ? Je ne sais pas, mais je trouve intéressant que l’on trouve, quelques versets plus loin, cette autre image de la porte : « Le Christ ressuscité dit : Je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un m’entend et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je dînerai avec lui et lui avec moi. »

En ces temps de confinement et de distanciation sociale, il est paradoxal d’entendre le Ressuscité nous parler d’une porte à ouvrir ! Pourtant, si les portes de nos maisons et de nos appartements restent bien souvent fermées ces jours, il est une porte que nous pouvons toujours garder ouverte : celle de nos coeurs. C’est peut-être justement là que le Christ vient à notre rencontre, et c’est possible de le découvrir quel que soit notre contexte de vie : oui, dans la solitude aussi, il est possible d’accueillir la présence du Christ ressuscité, car il nous a promis qu’il serait avec nous jusqu’à la fin.

Ce soir, le signe d’espérance est grave. Il nous est transmis par le jésuite Maurice Joyeux, depuis l’île de Lesbos. Il écrit : "Depuis nos enfers humains, les maisons d'accueil et de soins aux personnes âgées souvent transformées en mouroirs contagieux, les camps de réfugiés où s'entassent des populations désormais coupées de toute aide, l'île de Lesbos et tous les hotspots que nos confinements transforment en bombes sanitaires, allons puiser dans notre foi en la Résurrection ! Nous, chrétiens et amis, confinés avec raison, veillons à ne pas garder nos cœurs et intelligences enfermés, paralysés et fascinés par le mal, laissons-nous avec le Christ tirer de nos tombeaux d'inaction et de peurs. (…) Osons donner un signe fort de Résurrection, soyons des acteurs et signes de victoire de la vie sur la mort !"

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.