Le 14 mai, jour de jeûne, aumône et prière pour la fin de l'épidémie

14 mai 2020 Par

Le pape François vient de le rappeler: c'est aujourd'hui que le Haut comité pour la fraternité humaine lance une grande prière interreligieuse pour être libéré de l'épidémie.

"Le Haut comité pour la fraternité humaine organise aujourd'hui une journée de prière, de jeûne pour demander à Dieu miséricorde et pitié en ce moment tragique de pandémie." Ce matin le pape François a rappelé dans son homélie la grande prière interreligieuse organisée par le Haut comité pour la fraternité humaine.
 

qu'est-ce que Le Haut comité pour la fraternité humaine ?

Créé le 11 septembre 2019, le Haut comité est composé de neuf membres. Il a pour mission de mettre en œuvre les idées exposées dans le "Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune", signé par le pape François et grand imam d’Al-Azhar Ahmad Al-Tayyeb, lors du voyage du souverain pontife aux Émirats arabes unis, du 3 au 5 février 2019.

En organisant cette prière interreligieuse, le comité propose à "tous les leaders religieux et tous les hommes partout dans le monde de répondre favorablement à cet appel humain et de s’adresser à Dieu en une seule voix".
 

Le pape François appelle les catholiques à participer à cette prière

Dimanche 3 mai, à l'issue de la prière du Regina Coeli le pape François avait invité les catholiques à s'unir "aux croyants de toutes les religions" et à "prier, jeûner et faire des œuvres de charité", "afin d’implorer Dieu d’aider l’humanité à surmonter la pandémie du coronavirus".

Ce matin, le pape François a précisé : "Nous sommes tous frères. Saint François d'Assise disait : 'tous frères'. Et c'est pour cela que, hommes et femmes de toute confession religieuse, nous nous unissons aujourd'hui dans la prière et dans la pénitence, pour demander la grâce de la guérison de cette pandémie." 
 

demander la grâce d'être libéré de l'épidémie

Alors que la pandémie de coronavirus a déjà fait plus de 290.000 victimes à travers le monde, que toute l’humanité est confrontée au même mal, cette prière interreligieuse, internationale, exceptionnelle se veut être "une supplication à Dieu pour qu’Il sauve l’humanité".

"Chacun prie comme il sait, comme il peut", a déclaré le pape François. "Nous sommes tous unis en tant qu'êtres humains, en tant que frères, priant Dieu, selon notre propre culture, selon notre propre tradition, selon nos propres croyances, mais frères et priant Dieu, c'est cela qui est important..."

 

Sur le même thème :