Le Seigneur nous délivre parce qu'il nous aime

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

vendredi 17 avril à 20h30

Durée émission : 30 min

Le Seigneur nous délivre parce qu'il nous aime

© Taizé

Laissons éclater un chant d’action de grâce car Dieu n’a pas laissé son Fils unique dans les affres de la mort, et il donne aussi une nouvelle chance à notre famille humaine.

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère benoît

"Le Seigneur me délivre d’adversités plus fortes que moi ; il m’a dégagé, m’a mis au large." 2 S 22,17-20. Ce texte nous parle "d’adversités plus fortes" que nous - c’est sans doute ce que beaucoup d’entre nous nous ressentons actuellement. Dans cet extrait du deuxième livre de Samuel, il est dit que le Seigneur nous délivre de ces adversités, en nous dégageant, en nous mettant au large. C’est un peu paradoxal de parler du grand large alors que nous sommes confinés chez nous et dans l’impossibilité de nous retrouver les uns avec les autres. Le verset suivant est au moins aussi important : "Il m’a délivré, car il m’aime". (v.20). Dans ce psaume de David, qui est presque identique au Psaume 18, on trouve un chant d’action de grâce pour une victoire du roi David – mais aussi, plus profondément, une invitation à nous ancrer dans l’amour de Dieu qui est plus fort que nos plus puissants ennemis.

Une semaine après le Vendredi Saint, c’est très significatif de lire et méditer ce texte, car dans la joie de la Résurrection nous pouvons laisser éclater le même chant d’action de grâce : Dieu n’a pas laissé son Fils unique dans les affres de la mort, et il donne aussi une nouvelle chance à notre famille humaine – nous qui l’avons pourtant condamné à mourir. Chaque vendredi, à Taizé, nous prions autour de la croix. À la fin de la prière, nous plaçons au sol l’icône de la croix autour de laquelle, ce soir ici, les frères vont prier dans la pièce toute proche d’où la prière est diffusée. Habituellement, tous ceux qui le veulent peuvent s’en approcher, poser leur front sur le bois de la croix et, par ce geste, remettre au Christ leurs fardeaux et ceux de leurs amis. Cette prière du vendredi soir permet d’unir au chemin de croix du Christ tous ceux qui portent une lourde croix dans leur existence : ceux qui souffrent dans leur âme ou dans leur corps, les malades, ceux qui ont dû quitter leur pays, les victimes des injustices de toutes sortes. Par un tel geste, nous pouvons tout confier au Christ, nous abandonner en lui.

Ce soir, le témoignage d’espérance nous vient d’Angers. Anne-Marie nous livre le récit d’une initiative qui vient du Foyer des Jeunes Travailleurs, partant de ce constat : un personnel hospitalier fatigué avec des pauses repas très courtes et de l’autre une cuisine collective sous employée. Vouloir offrir gratuitement et tous les jours de la semaine un repas préparé par des chefs cuisiniers issus d’un collectif créé pour la circonstance, pour le personnel soignant des services dédiés au Covid-19.

"Une véritable ruche s’est mise en route pour rassembler des chefs de cuisine, un camion frigorifique, et trouver avec des coups de fils nombreux des produits bruts pour confectionner les repas. Le chef cuisiner du foyer a tout de suite dit oui pour être de cette belle aventure. Dès le dimanche il a préparé matériellement, il a sécurisé la cuisine et a commencé à confectionner les repas. Cette ruche a été encore plus active dès le lundi de cette 4ème semaine de confinement. Et dès le mardi 100 repas (plat principal et dessert) ont été livrés au CHU d’Angers au service du Covid-19. Chaque jour de la semaine il en sera ainsi, tout au long de cette crise que nous traversons.Comment ne pas se réjouir et rendre grâce pour toute cette superbe équipe sur le pont – restaurateurs, bénévoles, professionnels de direction – et déployant une énergie incroyable et communicative. Un petit miracle de cette semaine sainte 2020."

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30
- La messe dominicale : à 18h
- Le culte protestant : le samedi à 18h
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.