Lundi 28 janvier « C’en est fini de Satan »

S'abonner à l'émission

Evangile et commentaire

lundi 28 janvier à 8h45

Durée émission : 7 min

Evangile et commentaire

- (Mc 3, 22-30) – Père Venceslas Deblock de la faculté de théologie de Lille, prêtre à Douai.

Le passage d’aujourd’hui est un peu compliqué. De quoi s’agit-il ? Devant le succès croissant de Jésus, on envoie auprès de lui les plus hauts dignitaires religieux : « des scribes venus de Jérusalem » Ceux-ci l’accusent d’agir pour le démon. La réponse de Jésus est simple et en même temps, elle lui permet de préciser sa mission : il est venu pour expulser Satan, il ne peut donc pas agir pour lui. Il vient pour abattre le mal, celui qu’il appelle l’homme fort, il vient le ligoter, piller sa maison, et c’est le cœur des hommes dont il a fait sa maison. Son arme principale sera le pardon, la guérison des cœurs, au nom de la miséricorde du Père. Et l’argument se retourne contre les scribes : si le pardon des péchés leur semble une œuvre démoniaque, alors leur analyse va contre du projet de Dieu. C’est le péché des péchés : refuser que Dieu aime au point de pardonner.

La foi nous sert parfois à accuser l’autre. Nous nous réfugions derrière notre interprétation pour charger l’autre, alors que notre foi, révélée par Jésus, devrait convertir sans cesse notre regard à la miséricorde infinie de Dieu, sous peine de devenir comme ces scribes de l’Evangile.

N’entravons pas l’œuvre de miséricorde du Seigneur !

 

L'émission

Tous les jours à 8h45

Méditez chaque jour la Parole de Dieu, commentée par des prêtres, diacres ou pasteurs du Nord-Pas-de-Calais. Retrouvez le texte de l’Evangile du jour en cliquant ici.