Mardi 17 avril : "Ce n’est pas Moïse, c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel"

S'abonner à l'émission

Evangile et commentaire

mardi 17 avril à 8h45

Durée émission : 7 min

Evangile et commentaire

- (Jn 6,30-35) - Père Xavier Behaegel, prêtre à l'église Saint Maurice de Lille, responsable de la pastorale des jeunes.

Nous poursuivons cet accueil du discours de Jésus sur le pain de vie, et tout semble se préciser.
Nous trouvons cette fameuse parole du Christ : « Moi je suis le pain de la vie ».
Pour tout juif qui se respecte, la formulation « moi je suis » fait forcément référence à la déclaration de Dieu à Moïse dans le livre de l’Exode : « Moi je suis celui qui est », autrement-dit je suis votre Dieu.
Dans ce petit passage d’Evangile, Jésus se révèle véritablement comme Dieu, il est Celui que tous les prophètes ont annoncé, Il est celui qui rassasie à jamais celles et ceux qui viennent à Lui.

Au désert, le peuple hébreu de la 1ère alliance avait reçu la Manne.
Voici que Jésus offre sa propre vie, sa Parole, sa personne.
Et aujourd’hui encore, l’Eglise rend présent ce don dans la célébration de l’Eucharistie.

Je ne peux m’empêcher ici de penser à tous ces adultes et ceux jeunes qui se présentent ces jours-ci pour recevoir la première des communions.
Ils portent en eux un vrai désir de rencontre avec le Ressuscité, une volonté de prendre part à ce Corps qu’est l’Eglise.
Ils sont comme cette foule qui s’exclame : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là ! »

Ils viennent rafraîchir notre propre foi ! Allez, il faut le dire. Parfois nous nous sommes habitués à l’Eucharistie dominicale, voire même nous nous en sommes éloignés car nous ne trouvons plus le goût . Le fil de la relation s’est effiloché petit à petit jusqu’à se couper.
Qu’est-ce qui peut nous faire retrouver ce feu intérieur qui pousse à la rencontre ?

Quelques jours avant les Rameaux, 300 jeunes se sont réunis à Rome à l’invitation du pape François pour préparer la démarche du synode. Ils venaient du monde entier, avec leurs cultures différentes, chrétiens et même non-croyants. Tous ont dit que cette expérience a été marquante pour eux !

Au terme de cette semaine de réflexion, ils ont remis au pape un texte de synthèse dans lequel ils écrivaient : - Beaucoup de jeunes, quand on leur pose la question « Quel est le sens de ta vie ? » ne savent pas comment répondre. Ils ne font pas toujours le lien entre leur vie et la transcendance. Beaucoup de jeunes, ayant perdu confiance dans les institutions, se sont détachés de la religion et ne se voient pas comme « religieux .-
Cependant, les jeunes sont ouverts à la spiritualité. - [...] Finalement, beaucoup d’entre nous veulent vraiment connaître Jésus mais nous avons souvent du mal à réaliser qu’il est la seule source de la vraie découverte de soi, car c’est dans la relation avec lui que la personne humaine se découvre pleinement. Ainsi, les jeunes veulent des témoins authentiques, des hommes et des femmes qui donnent une image vivante et dynamique de leur foi et de leur relation avec Jésus. -
Qui seront ces témoins authentiques ? N’est-ce pas là un appel que la jeunesse lance à chacun de nous qui trouvons une source dans la Parole de Dieu et dans l’Eucharistie ?

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 8h30

Méditez chaque jour la Parole de Dieu, commentée par des prêtres et pasteurs du Nord-Pas-de-Calais. Retrouvez le texte de l’Evangile du jour en cliquant ici.